Promotion des personnes âgées : Bientôt un centre de gériatrie à Bobo-Dioulasso

Le Ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale Bassolma Bazié a procédé à la pose de la première pierre du projet de construction du Centre de gériatrie de Bobo-Dioulasso le samedi 26 novembre 2022 à Bobo-Dioulasso. Cette cérémonie qui a été copatronnée par le Ministre de la santé et de l’hygiène publique Lucien Jean Claude Kargougou a été bien accueillie par les bénéficiaires.

La suite après cette publicité

« Cette cérémonie marque le début de la réalisation d’un centre de gériatrie qui va contribuer au renforcement de l’offre et de la qualité des soins pour une meilleure prise en charge des Personnes âgées et des retraités de notre pays », a indiqué le Ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale Bassolma Bazié. Estimé à 5 milliards de Francs CFA, le coût global de la construction et de l’équipement du centre est financé par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Respect des engagements

Selon le Ministre de la santé et de l’hygiène publique Lucien Jean Claude Kargougou, la réalisation d’une structure d’accueil pour les personnes du 3ème âge répond à la volonté d’établir une justice sociale en faveur d’une catégorie d’âge de la population qui souffre d’une insuffisance de prise en compte de ses problèmes de santé spécifique par notre système de santé.

Docteur Lucien Jean Claude Kargougou, Ministre de la santé et de l’hygiène publique

Ce vœu cher au gouvernement de la transition répond également au respect des engagements internationaux. Précisément l’atteinte de « l’Objectifs 3 des ODD » qui vise la protection des droits en santé des personnes âgées à l’horizon 2030.

Une protection sociale bien méritée

Au-delà de la prise en charge des maladies courantes chez les personnes du 3ème âge, la gériatrie permettra d’offrir une meilleure protection aux personnes âgées en cas d’éventuelles maladies émergentes. L’on se rappelle effectivement que cette couche de la population a payé le prix fort de l’avènement du Covid19 avec un taux de décès estimé à 70%.

L’Association nationale des retraités du Burkina Faso a marqué sa présence à la cérémonie 

Pour le ministre de la protection sociale, l’aménagement d’un environnement de bien-être pour les personnes âgées constitue un retour de l’ascenseur après « de multiples sacrifices, des énergies dépensées en termes de sueur et souvent même de sang en faveur du développement de notre pays ».

De la pédiatrie à la gériatrie

Le président de l’Association nationale des retraités du Burkina Faso Somtabangré Boureima Ouédraogo se réjouit de l’avancée d’une doléance qui date de 1999 et de l’espoir d’une prise en charge sociale adaptée aux besoins de notre société actuelle. Ces besoins qui seront bientôt comblés suivant un schéma qui va « de la pédiatrie à la gériatrie ».

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page