Stade du 4-Août : Voici pourquoi les Étalons n’y joueront pas au mois de mars, selon le ministre

Aussitôt arrivé, aussitôt sur le terrain. Le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi Boubakar Savadogo a effectué sa première sortie en tant que ministre des sports au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Objectif : constater l’état d’avancement des travaux. Malgré les promesses des ingénieurs de terminer les travaux avant le 20 mars 2022, date à laquelle les Etalons affrontent les Éperviers du Togo, le ministre des sports a jugé que ce délai n’était pas tenable pour réaliser des travaux de qualité.  

La suite après cette publicité
Le ministre des sports veut un travail bien fait.

Un langage de vérité. C’est ce que souhaitait le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi Boubakar Savadogo. Face aux entreprises en charge de la réfection du Stade du 4 août de Ouagadougou, le ministre n’a pas eu de langue de bois. Il a mis les entrepreneurs face à leurs responsabilités sur les difficultés de réfection du stade du 4 août de Ouagadougou dont la fin des travaux était prévue pour septembre 2022 puis mars 2023.

Plusieurs points des travaux restent à effectuer. Il s’agit notamment des projecteurs qui devraient être fonctionnels le 20 février, la mise en place des sièges restants au nombre de 210 sièges, les installations sanitaires devraient être finies au plus tard le 5 février. Quant à la salle opérationnelle, les gros œuvres sont presque terminés selon les experts. Il reste ainsi la salle vidéo et l’informatique.

Des travaux en cours

Concernant la salle de presse, il manque les vidéos de surveillance et l’informatique qui devraient être installées au plus tard le 20 février 2023. Un local est en train d’être mis en place pour l’éclairage de secours qui devrait être prêt au plus tard le 20 février. Quant à la pelouse, elle ne sera pas refaite. Cependant, la pelouse actuelle sera traitée et renforcée pour répondre aux normes internationales.

Les trois tableaux électroniques doivent être installés

Malgré l’assurance des entrepreneurs, le ministre des sports Boubakar Savadogo s’est montré pessimiste. « En tant qu’amateur du sport, on est déjà affligé. Je présente toutes nos excuses au peuple burkinabè, aux amateurs du sports, aux supporters des Etalons du Burkina Faso parce qu’on constate qu’il n’est pas possible de respecter la date pour que le Stade du 4 août puisse recevoir les Etalons. Si nous forçons, nous risquons de faire du gâchis, pire que ce que nous voyons et la CAF ne va jamais accepter cela », a déploré le ministre.

Lire aussi: Eliminatoires CAN 2023 : Les Etalons du Burkina Faso retrouvent Paulo Duarte

Pour le ministre, la priorité reste à travailler pour que le Stade du 4 août de Ouagadougou soit disponible le plus vite possible. Pour le ministre, il faut éviter de faire du travail dans l’approximatif : « sinon, si nous allons en tâtonnant ainsi, nous mettrons des éléments d’infrastructures en dépensant beaucoup d’argent et d’autres fédérations internationales pour accepter que nous sommes aux normes vous nous demander de les casser.  

C’est vrai que l’urgence, c’est les Etalons, mais nous allons devoir souffrir de ne pas voir nos Etalons jouer ici, tout de suite ». Son prédécesseur Issouf Sirima avait pourtant assuré que le stade sera disponible au mois de mars 2023.

Les vestiaires du stade ne sont pas encore prêts.

Le comité de suivi sera réactualisé afin de mettre la pression sur les entrepreneurs et assuré un suivi régulier. Au cours de la visite, le ministre a regretté certaines approximations. Il assure faire appel à la Confédération africaine de football (CAF) pour une première analyse. Le Stade du 4 août de Ouagadougou est suspendu depuis le mois de mars 2021. Depuis lors, les Etalons jouent l’essentiel de leurs matchs au Maroc.

Les travaux de rénovation du Stade du 4 août de Ouagadougou ont débuté au mois d’octobre 2021. Ces travaux étaient supposés tenir sur onze mois. Les Etalons affrontent les Eperviers du Togo au mois de mars 2023 dans le cadre des 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023, reportée à janvier 2024.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page