Burkina Faso : 58 nouveaux officiers reçoivent leurs épaulettes de sous-lieutenants  

publicite

Les Elèves Officiers de la 7e promotion issus des Rangs de l’Académie militaire Georges Namoano (AMGN), ont reçu leurs épaulettes ce vendredi 09 juin 2023 dans l’enceinte du Camp Guillaume Ouédraogo à Ouagadougou. Ils sont au total 58 dont un personnel féminin. La cérémonie était présidée par le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le colonel-major, Kassoum Coulibaly et le parrain de la promotion est le Lieutenant -Colonel Éric Sako Kaboré.

La suite après cette publicité

Initialement prévue pour 12 mois, la formation a été ramenée à 7 mois à cause des défis du moment et a débuté le 12 novembre 2022. C’est ce vendredi 9 juin 2023 que la 7e promotion des Elèves Officiers issus des Rangs de l’Académie militaire Georges Namoano (AMGN), ont reçu leurs épaulettes de sous-lieutenants. La promotion est composée de 32 personnes issues de l’armée de terre, 4 personnes de l’armée de l’air, 13 de la Gendarmerie nationale et 9 des services.  

Sié Boris Poda, délégué de la promotion

Le délégué de la promotion, Sié Boris Poda, a expliqué qu’ils ont suivi plusieurs modules à mesure d’obtenir une formation complète. Il s’agit, entre autres, de la formation physique, militaire et sportive, la formation aux missions opérationnelles, des stages d’initiation aux techniques Commando, de directeur  de Mise en Œuvre des explosifs, de Contre-Engins Explosifs Improvisés  et l’Instruction Générale sur le Tir au Mortier.

Lire également👉Burkina : 36 nouveaux officiers spécialistes reçoivent leurs épaulettes de sous-lieutenant 

A l’issue de la formation, il a affirmé que la 7e promotion est prête à servir. « Nous sommes prêts à combattre, aux côtés de nos devanciers, les forces obscurantistes jusqu’à la victoire. Certes, le combat sera rude, nous serons très éprouvés, cette lutte pourrait même nous coûter la vie. Mais nous avons été formés à l’école des Hommes, nous n’avons pas peur », a-t-il déclaré.  

Le Chef de bataillon, Commandant de l’Académie militaire Georges Namoano (AMGN), William Baguera, a rappelé que l’âge moyen de la promotion est de 34 ans et le niveau académique moyen est le Baccalauréat. 

7e promotion des Elèves Officiers issus des Rangs de l’Académie militaire Georges Namoano (AMGN),

A l’écouter, au regard du contexte sécuritaire la formation a été adaptée aux défis actuels. « Un accent particulier a été mis sur la préparation à la mission opérationnelle, notamment à travers certains modules tels que le stage « Contre Engins Explosifs Improvisés», le stage d’Orienteur Marqueur et Baliseur pour les aéronefs, le stage commando, et une mise en condition opérationnelle effectuée au sein des Bataillons d’Intervention Rapide », a-t-il relevé. 

A noter que la plus forte moyenne de la classe est de 17,421/20 et la plus faible 12/20 avec 15,606 comme moyenne de la promotion. 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page