Journée mondiale de l’enfance : Les enfants partagent leurs préoccupations avec le Chef de l’État au palais de Koulouba

publicite

Le Président de la Transition, Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim TRAORE a passé ce lundi 20 novembre 2023, une demi-journée avec plus de 230 enfants dans le cadre de la Journée mondiale de l’enfance.

La suite après cette publicité

Issus de toutes les couches sociales et originaires des treize régions de notre pays, les enfants ont commencé la journée par la montée des couleurs aux côtés du Chef de l’État. « Au Burkina Faso, personne n’est au-dessus de ce drapeau ; tout le monde doit le respecter. Partout où vous êtes, partout où vous passerez, lorsque vous voyez monter ou descendre les couleurs, vous devez vous arrêter et saluer les couleurs parce que c’est l’essence même de notre existence ici au Burkina Faso », a soutenu le Chef de l’État. Il s’est s’est réjoui de partager avec les plus jeunes ce moment de grande importance, symbole d’unité, de patriotisme et d’appartenance à une même nation.

Après ce cérémonial d’union et d’expression du patriotisme autour du drapeau national, le Chef de l’État s’est prêté à un entretien télévisé animé par des enfants, de vrais journalistes en herbe. Ainsi, plusieurs thématiques ont été abordées en l’occurrence le parcours scolaire et professionnel du Président de la Transition, la situation sécuritaire nationale et la crise humanitaire, la promotion et la préservation des droits des enfants, la problématique de la scolarisation des enfants vivant avec un handicap, les initiatives de promotion du leadership chez les enfants, la contribution des enfants à la promotion de la cohésion sociale et de la paix, le respect de la loi et des règles civiques et morales, etc.

Face aux enfants, pendant plus d’une heure, le Capitaine Ibrahim TRAORE a apporté des réponses aux questions posées, prodigué des conseils et réitéré son engagement à créer les conditions pour le plein épanouissement des enfants dans un environnement de paix.

« Nous ferons tout pour que vous mangiez à votre faim », a indiqué le Chef de l’État pour qui le combat pour l’autosuffisance alimentaire est tout aussi nécessaire que celui contre le terrorisme. « Nous nous battrons pour que vous puissiez étudier dans de bonnes conditions », a-t-il ajouté en précisant que des réflexions sont en cours pour assurer la gratuité des soins et de la scolarité aux enfants.

En recevant le message de plaidoyer des enfants en faveur de l’éducation, de l’accès aux logements pour les enfants déplacés internes, de l’éducation des filles, de l’aide aux enfants en situation difficile et en faveur de la paix et de la sécurité, le Chef de l’État a invité les enfants à cultiver des comportements civiques et patriotiques et à avoir l’amour de la patrie.

Pour le Capitaine Ibrahim TRAORE, cette journée a permis « d’échanger avec les enfants, d’écouter leurs préoccupations et leurs aspirations et surtout de partager leurs rêves pour le Burkina Faso ». « Notre leitmotiv est de faire en sorte que ces enfants grandissent en paix, qu’ils puissent être bien éduqués et s’épanouissent », a conclu le Président de la Transition.

Source : Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page