Burkina Faso : « Les larmes du désir », le 4e roman de Dédé Rose Gloria Kouevi

publicite

Dédé Rose Gloria Kouevi, enseignante de profession et Présidente directrice générale de Koevi Production, a dédicacé son roman intitulé « les larmes du désir », ce samedi 25 novembre 2023 à Ouagadougou.  

La suite après cette publicité

« Les larmes du désir » est un roman de Dédé Gloria Rose Kouevi de 125 pages publié au Burkina Faso en mai 2023 aux éditions Arc-en-ciel. Constituée de 8 chapitres, cette œuvre est la dernière-née de l’auteure. Les violences faites aux femmes, l’amour, la dignité, le pardon sont, entre autres, les thèmes abordés dans cet ouvrage.

Cette œuvre raconte l’histoire d’une jeune dame appelée Léa. Une fille dès le jeune âge à la quête de l’amour tombe dans la désillusion face à l’« irresponsabilité » de certains hommes. Léa, après avoir eu un enfant avec Hockafor, ce dernier a nié la paternité et jetant cette dernière et sa fille au bon vouloir de la cruauté humaine.

Dédé Rose Gloria Kouevi

Pour l’auteure, c’est une invite aux femmes de se battre et à construire une porte d’ouverture à la génération future. « (Les larmes du désir), retrace la vie de la maîtresse, de la femme au foyer. On a toujours envie d’être aimé. Aimer au terme du mot ne pas aimer juste pour se faire voir mais se sentir aimer profondément et sincèrement.

C’est un désir qui n’est pas à 100% réel et on l’espère vraiment. C’est également un appel, un cri de cœur afin de briser le silence, de sortir de leur confort et de se battre afin qu’on puisse préparer une porte d’ouverture pour notre future génération. Parce que nous, nous avons presque fini, mais quelle éducation, quel message aurons-nous pour nos générations futures » a-t-elle laissé entendre.

Dédicace « les larmes du désir »

Selon Dr. Dramane Konaté, représentant le ministre en charge de la culture et parrain de cette cérémonie, cette œuvre revêt d’une valeur endogène. « Ces œuvres ont un ancrage endogène. Quand on parle d’ancrage endogène ce sont des œuvres qui parlent de la condition de la femme, de l’enfant, qui parle de cette vieille femme abandonnée, qui parle de la femme battante mais aussi qui parle de terrorisme. Aborder des sujets courageux, cette œuvre de Dédé Rose est à saluer et à encourager », a-t-il indiqué.

Le roman sera disponible dans les différentes bibliothèques à un prix unitaire de 10000 FCFA. Et l’aventure littéraire se poursuit en 2024 avec le livre intitulé « Au seuil de l’irréel » a précisé l’auteure.

Amidou OUEDRAOGO (Stagiaire)

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page