ASMADE et Coca Cola, main dans la main pour l’autonomisation des femmes du Centre

publicite

L’ONG ASMADE, avec l’appui financier de la Fondation Coca Cola, a lancé un projet dénommé : Promotion des droits socio-économiques des femmes « Pagb Yidigri » dans la région du Centre ce mardi 28 novembre 2023. L’objectif de ce projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté et des inégalités de genre par l’autonomisation économique des femmes et des filles de la région en renforçant l’entrepreneuriat de 600 femmes et filles membres de 60 associations. 

La suite après cette publicité

Dans un contexte marqué par des crises sécuritaires, sanitaires et alimentaires, les femmes et les enfants sont les plus vulnérables. L’ONG ASMADE qui intervient aussi dans la région du centre du Burkina Faso a fait le constat que les femmes rencontrent des obstacles d’accès aux ressources malgré leurs rôles prépondérants dans l’économie informelle. Il faille trouver des alternatives.

C’est pourquoi, ce mardi 28 novembre 2023, elle a, en collaboration avec Coca cola, mis en marche un projet dénommé « Promotion des droits socio-économiques des femmes, Pagb Yidigri ». C’est un projet, selon ses porteurs, qui vise à renforcer l’entrepreneuriat féminin de 600 femmes membres de 60 associations de la région du centre d’ici février 2024. De ces femmes, 200 sont issues de 20 nouvelles associations.

L’ONG ASMADE et son partenaire entendent y arriver, en mettant l’accent sur la transformation agroalimentaire. Concrètement selon la Secrétaire Exécutive de l’ONG, Juliette Compaoré, cela facilitera l’accès aux ressources productives (technologies, équipements, formation, information, financement/crédit) tout en accompagnant les femmes pour la gestion et le contrôle de ces ressources.

Il fournira également une formation et un soutien consultatif en technologies agroalimentaires et se concentrera sur la qualité et la diversification des produits dans le processus de transformation. « Une attention particulière est accordée au renforcement des capacités des femmes déplacées internes qui souhaitent s’engager dans l’entreprenariat. Le choix de ces bénéficiaires se fera en collaboration avec les services du ministère en charge de la solidarité nationale, du genre et de l’action humanitaire », a fait savoir la secrétaire exécutive de l’ONG.

La secrétaire exécutive de ASMADE

Le projet est accompagné par Coca cola à hauteur de 95 515 190 de Francs CFA pour une période de 12 mois et veut contribuer à renforcer le pouvoir économique, l’autonomisation de la femme. Pour le vice président de Coca cola Afrique, Rodrigue Bila, « lorsque la femme est autonomisée, c’est tout une nation qui gagne ». 

C’est pourquoi, va-t-il ajouter : « c’est d’une importance capitale et c’est pour cela que nous investissons avec les autorités locales. Pour nous c’est toujours aller au-delà du développement de notre business pour faire en sorte que les populations locales puissent bénéficier de toutes nos actions sociales ». 

L’initiative est louée par le ministère en charge de la solidarité à travers son représentant, Dr Ouoba Palamanga. « Ce projet vient à point nommé pour accompagner les femmes à sortir de la vulnérabilité. Au ministère, nous souhaitons que ces objectifs puissent être tenus », a loué Dr Ouoba Palamanga.

Créée en 1994, l’ONG ASMADE est une structure qui agit pour la promotion de la santé et la protection sociale, pour l’autonomisation des personnes et des groupes. Elle s’inscrit également dans une dynamique de promotion des efforts endogènes et de lutte contre la pauvreté, selon ses responsables.

Abdoul Gani BARRY 

Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page