UACO 2023 : Réflexion sur la liberté de presse et le droit d’accès à l’information en période de crise sécuritaire et humanitaire

publicite

La 13e édition des Universités Africaines de la Communication de Ouagadougou (UACO) se tiendra du 07 au 09 décembre 2023 à Ouagadougou dans la salle PSUT de l’Université Joseph Ki-Zerbo. L’annonce a été faite ce mardi 28 novembre lors d’une conférence de presse organisée par le Comité National d’Organisation des UACO 2023.

La suite après cette publicité

Les UACO constituent un forum international d’échanges et de partage d’expériences réunissant des experts et des professionnels des domaines de l’information et de la communication. Selon le comité d’organisation, les objectifs de cet évènement sont entre autres de permettre aux acteurs de mieux se connaître, de partager leurs expériences et leurs visions sur la liberté de presse et le droit d’accès à l’information en période de crise sécuritaire et humanitaire.

De plus, il vise à contribuer à la formation continue des jeunes journalistes et communicateurs et à renforcer la réputation du Burkina Faso sur la scène internationale. A cet effet, il y aura au programme des espaces de rencontres, de renforcements de capacités des journalistes, le lancement de la RTB 3, une formation à l’endroit des journalistes correspondants de Sidwaya, etc.

« Parlant de bilan, nous avons un intérêt de plus en plus accru des acteurs de la communication », a déclaré Fidèle Aymar Tamini, Secrétaire Général du Ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme. En effet, depuis la tenue de la première édition en 2004, les UACO ont connu un succès croissant, devenant une référence africaine ouverte à toutes les compétences africaines et internationales, a précisé le comité d’organisation. 

En rappel, cette 13e édition est placée sous le thème « Liberté de la presse et droit d’accès à l’information en contexte de crise sécuritaire et humanitaire ». Elle se positionne comme une tribune qui approfondira la réflexion sur la liberté de presse et le droit d’accès à l’information en période de crise sécuritaire et humanitaire, en particulier pour les pays africains.

Wendnekôta Gédéon Sango (stagiaire) 

Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page