Crise à la FBF : L’initiative de Armand Béouindé « pour sauver le Football burkinabè »

publicite

Ceci est une proposition de sortie de crise au niveau de la Fédération Burkinabè de Football (FBF) faite par le Président du Conseil d’administration (PCA) de l’ASFA YENNENGA, Armand Béouindé. 

INITIATIVE DU PCA DE L’ASFA-YENNENGA

La suite après cette publicité

POUR UNE SORTIE DE CRISE

PRÉAMBULE :

L’ASFA-YENNENGA est un Club omnisport créé depuis 1947. Depuis 1961, date de création du championnat national de première division de football, l’ASFA-YENNENGA a toujours participé sans discontinuer aux différentes compétitions, avec de nombreux succès mais également des échecs. Notre club a su traverser le temps malgré plusieurs crises de maturité qui ont contribué aujourd’hui à faire de nous, un club phare au Burkina Faso et dans la sous-région. C’est du haut de cette expérience et en m’appuyant sur les valeurs ancestrales de notre mère protectrice la Princesse YENNENGA, qui sont entre autres le Courage, le Patriotisme, la Tolérance, la Fraternité et la Paix, que je lance cette initiative dénommée :

« Initiative pour sauver le Football burkinabè ».

Cette démarche est la conséquence directe de l’échec constaté de la médiation du Comité National Olympique des Sports Burkinabè (CNOSB) sous le leadership de Monsieur Jean YAMEOGO. Etant partie prenante, j’y ai ma part de responsabilité que j’assume entièrement.

Cependant, face au péril général de notre football, je voudrais insuffler un sursaut par lequel j’appelle tous les acteurs du football burkinabè et toutes les personnes de bonne volonté à soutenir cette initiative pour ma part salvatrice.

APPEL

Considérant que la crise actuelle que traverse notre football est de nature à décrédibiliser tous les acteurs de cette discipline ;
Considérant que si cette crise persiste, elle mettra inévitablement en péril notre football ;
Considérant les futures échéances de la compétition de la CAN Côte d’Ivoire 2024 avec la participation des Etalons du Burkina Faso ;
Considérant que les Etalons constituent le porte-drapeau de tout le peuple du Burkina Faso, patrie des Hommes intègres ;
Considérant que nous avons besoin d’une union sacrée pour accompagner et soutenir les Etalons sur le front sportif ;
Considérant la situation sécuritaire et le climat social difficiles du Burkina Faso ;
Considérant que le sport en général et le football en particulier doit constituer un facteur de rapprochement et de fraternité entre les citoyens ;
Considérant que le dysfonctionnement actuel est dû en partie à des textes fondamentaux de la FBF inadaptés
Considérant que l’arrêt du Championnat porte préjudice aux joueurs, aux clubs, aux supporteurs et aux structures d’encadrement ;
Considérant que le Championnat national de football constitue une activité qui participe à la cohésion sociale ;
Considérant que nous devons mettre l’intérêt supérieur de la Nation au-dessus de tout ;

En ma qualité de Président du Conseil d’Administration de l’ASFA-YENNENGA et de modérateur à la première réunion de médiation du CNOSB du 20 Novembre 2023, je lance cette initiative en six (VI) points pour une proposition de sortie de crise.

I. Créer une commission ad hoc pour connaitre des problèmes de la bourse et de ses retenues et prendre une résolution exécutoire pour son règlement définitif dans un délai d’une (1) semaine.
II. Mettre en place les commissions composées des membres statutaires de la Fédération Burkinabè de Football pour la capitalisation des travaux de la Fédération Burkinabé de Football sur la relecture des textes à savoir  :  

Les statuts

Le règlement intérieur 

Le code d’éthique et de discipline

Le règlement d’affiliation 

Le règlement de la Chambre Nationale de résolution des litiges

Le règlement d’octroi des licences aux clubs

Le règlement de l’Assemblée générale.

Cette commission rédigera le projet de texte à soumettre à l’Assemblée Générale de la Fédération Burkinabè de Football (délai de convocation une semaine).

III. Mise en œuvre avec un calendrier précis du protocole d’accord sur la médiation du CNOSB dans la crise au sein du Comité Exécutif de la Fédération Burkinabè de Football signé le 04 Mai 2022.
IV. Reprise immédiate du championnat dès le règlement du complément financier des bourses.
V. Convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire dès le retour de la CAN pour exclusivement adopter les nouveaux textes.
VI. Convoquer une Assemblée Générale Elective dans les délais conformément aux nouveaux textes. 
Ces différents points pour leurs bonnes exécutions, doivent faire l’objet d’un protocole d’accord multipartite engageant les différents acteurs (FBF – Clubs – l’encadrement – CNOSB…). Le CNOSB sera désigné comme la structure chargée du suivi et de la mise en œuvre

CONCLUSION

Je voudrais compter sur la bonne volonté de tous les acteurs (FBF, Clubs, Structures d’appui et d’encadrement) pour faire de cette initiative, une chance de sortie de crise. Avec tempérance, humilité et l’aide de DIEU, nous pouvons sortir grandis de cette crise.

Ouagadougou, le 30 Novembre 2023

Le Président du Conseil d’Administration

Armand Roland Pierre BEOUINDE

Ancien Maire de la ville de Ouagadougou

Officier de l’Ordre National

Chevalier de l’Ordre de Mérite de la Jeunesse et des Sports

Médaillé d’honneur des Collectivités Territoriales

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page