Tribune | « Suspension du journal « Le Monde » : Une suite logique de Djibo » (Daouda Emile Ouédraogo)

publicite

Ceci est une tribune de Daouda Emile Ouédraogo (DEO) sur l’actualité au Burkina Faso.

A l’analyse, ils ont tout fait pour prendre Djibo par les armes. Ils ont échoué. Ils ont voulu la prendre par la communication, ils ont échoué. Là encore, la France, à travers ses terroristes a été « verrouillée puis frappée ». Avec le recul, analysons. Ils ont préparé la prise de Djibo.

La suite après cette publicité

Objectif 1: faire le carnage afin que le peuple dise que le capitaine Traoré a échoué dans sa lutte contre le terrorisme.
Objectif 2: susciter un mouvement pour renverser le pouvoir en mettant au devant de la scène nationale, cet alibi
Objectif 3: Utiliser la presse et les valets locaux pour faire « du bruit ».

Malheureusement pour eux, ces plans sont tombés à l’eau. Pourquoi ? Sur le front de la guerre, Djibo n’est pas tombée. Donc, militairement, c’est un échec.

Sur le front de la communication, ils ont été battus grâce à la vigilance du peuple burkinabè et à l’apport combien salutaire de la RTB, de l’AIB et certains médias nationaux. Et, le peuple résilient a repris l’information sur les réseaux sociaux.

Ayant échoué sur ces plans, la France utilise « son quotidien national payant le plus lu » dans ce pays pour parler de « guerre de propagande »? Aux amnésiques bien-pensants qui viendront nous parler de museler la presse par l’interdiction de ce média, je les renvoie à la même France.

Elle n’a pas hésité à interdire Sputnik et RT, les accusant d’être des médias propagandistes à la solde de la Russie dans la guerre contre l’Ukraine. Finalement, de quoi parlons-nous, en termes de liberté de la presse? Du 2 poids, 2 mesures ?

Là encore, le gouvernement a « verrouillé le journal « Le Monde » puis traité avec efficacité. Les opérations se poursuivent ».
La patrie ou la mort, nous vaincrons.

Par Daouda Emile OUEDRAOGO
[email protected] 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page