4e édition du meilleur reportage humanitaire du CICR : Les lauréats sont connus

publicite

La 4e édition du meilleur reportage humanitaire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a révélé son palmarès, le vendredi 8 décembre 2023 à l’occasion d’une cérémonie de remise de prix au Centre national de presse Norbert Zongo (CNP/NZ), à Ouagadougou.  

La suite après cette publicité
Amandine Lalsaga, lauréate

Emile SEGDA des éditions Sidwaya et Amandine LALSAGA de la radio diffusion télévision du Burkina (RTB) ont tiré leur épingle du jeu en remportant les premiers prix en catégories presse écrite/en ligne et audiovisuel.

Pour cette 4e édition, qui a porté sur le thème « Crise humanitaire au Burkina Faso : quelles stratégies de résilience pour les populations affectées ? », les œuvres « Résilience communautaire des déplacés internes à femmes battantes » de Emile Segda des éditions Sidwaya et « Femmes déplacées internes, les voix de la résilience » de Amandine Lalsaga de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) ont toutes deux remporté les premiers prix. Amandine Lalsaga s’est dite galvanisée et dédie sa distinction à toute sa rédaction.

Laurent Saugy, Chef de la délégation du CICR en fin de mission (au milieu)

Sur 35 œuvres de 25 organes qui ont concouru cette année, la participation des femmes de médias a été saluée par Mafarma Sanogo, présidente du jury. En effet, 4 candidates en catégorie presse écrite et presse en ligne et 5 candidates en catégorie presse audiovisuelle ont pris part à la compétition.

Laurent Saugy, Chef de la délégation du CICR en fin de mission, encourage les candidatures féminines et espère qu’elles se pérennisent dans le temps. « Je me réjouis de voir que les femmes des médias se sont senties intéressées par l’édition de cette année et j’espère que cela se poursuivra », a-t-il déclaré. De plus, cette cérémonie a été l’occasion pour lui de présenter aux journalistes son successeur, Yves Arnoldy.

Yves Arnoldy, Chef de délégation entrant du CICR

C’est fort des questions humanitaires qui prévalent au Burkina Faso que le CICR organise depuis maintenant 4 ans un concours dénommé « Meilleur reportage humanitaire du CICR ». Le point commun entre toutes les éditions, a dit Laurent Saugy, c’est l’importance véritablement du rôle des hommes et des femmes de médias, du rôle de l’information dans une situation de crise sécuritaire et en particulier de crise humanitaire ».

Phalek Pardevan & Wendnekôta Gédéon Sango (stagiaires)

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page