Lutte contre le terrorisme : Le Capitaine Ibrahim Traoré remet un important lot de matériel militaire au ministère de la défense

publicite

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a remis, ce vendredi 12 janvier 2024, un important lot de matériel militaire au ministère de la Défense et des Anciens combattants. Ce matériel acquis grâce aux diverses contributions des citoyens burkinabè est composé de moyens roulants, d’armes de combat et de munitions. Son acquisition s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique d’équipement des forces armées nationales.

La suite après cette publicité

En remettant les clés du matériel roulant au ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Chef de l’Etat l’a exhorté à « commencer le développement tant attendu de la guerre ». « Si quelque chose vous manque, revenez vers moi et je saurai repartir vers le peuple. Nous attendons des résultats. Bonne chance et faites-en un bon usage », a précisé le Capitaine Ibrahim TRAORE.

Capitaine Ibrahim Traoré remet du matériel militaire, sécurité défense Burkina

Le ministre en charge de la défense, Kassoum COULIBALY a rassuré le Président de la Transition de l’utilisation du matériel reçu « à bon escient, sachant que ce sont les contributions faites à partir de la sueur de l’ensemble de ce peuple burkinabè ». Il a remercié les Burkinabè qui consentent d’énormes efforts pour le retour de la paix dans notre pays.

Le Général de Brigade Kassoum COULIBALY a rappelé que l’acquisition de ce lot de matériel est la première d’une série de cinq prévues dans le cadre du plan stratégique d’équipement annoncé par le Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE dans son message à la Nation du 31 décembre 2023. Les quatre lots restants sont attendus dans les prochains mois.

Capitaine Ibrahim Traoré remet du matériel militaire, sécurité défense Burkina

Source : Présidence du Faso

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Serge Pacome ZONGO

Tambi Serge Pacome ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Burkinabe Defense Forces intent is clear plus Negroids throughout Africa if not world appreciate steps plus stages process that have been applied to reach this point. May our duly trained ground forces in greatest of safety with no remorse do as must be done to unequivocally ascertain that peace may flourish plus Burkinabe people may in freedom plus competent security pursue comfortable world class modern living lifestyles.
    May all Burkinabe Defense Forces continue to see seven Ubuntu Beliefs Religion (UBR) Julu angels named Sunday, Monday, Tuesday, Wednesday,Thursday, Friday plus Saturday. You may see them only if you live. It is for evil terrorists who partake in actions like murder, rape, kidnapping, robbing, injuring others plus destroying property of others to be neutralized. May terrorists be neutralized without remorse for that it all their hearts find fit to possess.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Que Dieu tout puissant nous aide à garantir l’intégrité de tout notre territoire et nous aide à ramener nos frères égarés qui alimentent le terrorisme en complicité avec des mauvaises personnes, à revenir à la raison. Que gagnent ils en voyant les femmes et les enfants dans la nature, privés de leur liberté. Tout se paye sur cette terre surtout la méchanceté. Ceux qui ont permis la mise en place de ce terrorisme, où sont ils? En dehors du Burkina entrain de taller et de pleurnicher car ils ne savent ceux qui les attendent plu tard. Dieu est lent à la colère mais sa punition est terrible surtout quand vous touchez aux femmeset aux enfants.
    Que Dieu ramène la réconciliation dans le cœur de tous les Burkinabè. Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page