Burkina Faso : La production locale de blé, une réalité à Bagrépôle

publicite

Le Ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et Halieutiques, Ismaël SOMBIE, s’est rendu le vendredi 02 février 2024 sur le site de Bagrépôle situé dans la région du Centre-Est. La visite avait pour objectif de faire le point de l’initiative gouvernementale sur la production locale du blé et aussi toucher du doigt le fonctionnement de la société à économie mixte, Bagrépôle. 

La suite après cette publicité

Le ministre chargé de l’Agriculture, Ismaël SOMBIE et son équipe ont parcouru 3000 ha de superficies aménagées de Bagrépôle consacrées à la production du blé et d’autres cultures. Ils ont également fait l’état des lieux des ouvrages d’irrigation du site.

Sur le périmètre dédié à la culture du blé, le ministre chargé de l’Agriculture a exprimé toute sa satisfaction au regard de l’évolution du champ expérimental. “A priori , nous sommes plus ou moins satisfaits parce que c’est un défi qui a quand même été relevé. Nous avons dégagé les moyens pour atteindre cet objectif qui est aussi économique que stratégique”, a relevé le ministre Ismaël SOMBIE.

Selon le Directeur général de Bagrépôle, Donkora KAMBOU, un périmètre de 82 hectares a été dégagé au cours de la présente campagne agricole, pour la culture du blé. “Sur ces 82 ha, 29 sont consacrés à la production de semences de blé”, a-t-il précisé tout en évoquant le taux de levée du blé de consommation estimé à 96% et celui du blé pour les semences de l’ordre de 78%. Pour le premier responsable du pôle de croissance de Bagré, les champs de blé présentent globalement une bonne physionomie.

En dépit de quelques difficultés rencontrées au cours de la phase pilote de la production du blé sur les terres de Bagré, Donkora KAMBOU demeure confiant quant à l’atteinte des objectifs fixés. Bagrépôle est doté d’un potentiel de terres agricoles estimé à plus de 20 000 ha dont 6 000 ha sont déjà aménagés pour la production de diverses spéculations à savoir le riz, le maïs, la pomme de terre, les fruits, les produits maraichers et désormais le blé.

Le ministre en charge de l’agriculture parcourant le champ de blé

Sur l’état de fonctionnement de Bagrépôle, le ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques se dit peu satisfait au regard de son niveau de rentabilité économique. Après plusieurs années d’existence et avec un potentiel de superficies aménageables de plus de 20 000 ha, seulement 30% sont aménagées actuellement.

Lire aussi 👉🏿Bagrépôle, le réveil d’un mastodonte économique 

Pour le ministre SOMBIE, il est impérieux d’envisager des réformes en vue de permettre à Bagrépôle de remplir les objectifs qui lui sont assignés, à savoir, contribuer efficacement à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire des populations et au développement économique du Burkina Faso.

Sur place, il a instruit les premiers responsables de Bagrépôle et des experts à réfléchir au plus vite pour non seulement trouver un modèle économique plus efficace et pour une mise en exploitation des terres cultivables moins coûteuse. Les réflexions devraient être assorties de propositions de canevas et de plans d’action qui seront soumis au conseil d’administration de la structure dans les jours à venir, a-t-il insisté.

Source : Service d’information du Gouvernement (SIG) 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page