Affaire charbon fin : L’Etat burkinabè rentre en possession de la cargaison

publicite

Suite à l’accord conclu entre l’Etat burkinabè et la société minière I AM Gold Essakane SA concernant le dossier charbon fin, l’Etat burkinabè est désormais détenteur de la cargaison stockée depuis le port sec de Bobo-Dioulasso. 17 camions sont chargés de convoyer les résidus miniers d’environ 400 tonnes à Ouagadougou.  

La suite après cette publicité

Lire aussi 👉👉 Procès charbon fin : Un accord transactionnel global a été trouvé

« Nous sommes là pour convoyer ces 32 conteneurs pour traitement, afin de pouvoir retirer de ce charbon fin tout ce qu’il contient comme or au profit de l’Etat burkinabè, surtout pour garantir la transparence du traitement de ce dossier », a indiqué Mariama Konaté/ Gnanou, Gouverneur de la région des Hauts-Bassins.

Parlant de transparence, un comité de supervision composé entre autres de représentant du ministre en charge des mines, de l’ASCE-LC, de la brigade anti-fraude, et des organisations de la société civile a été mis en place pour le suivi.

Selon les termes de l’accord, l’Etat burkinabè bénéficie d’une somme de 9 milliards de FCFA en plus de la cargaison. Le charbon fin sera traité à Ouagadougou à l’usine de traitement des résidus miniers inaugurée par le chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré, en Janvier dernier.

Source : JT de 20H de la RTB du 8 février 2024

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page