La 3e édition du Rendez-vous des Arts et de la Culture à Cissin (RAC-CI) prévue du 25 au 28 avril 2024

publicite

L’Association Vinnem Puiré (AVP) a annoncé ce samedi 17 février 2024, la tenue de la 3ª édition du « Festival des arts de Cissin » (FESTAC), rebaptisé « Rendez-vous des Arts et de la Culture à Cissin » (RAC-CI), du jeudi 25 avril au dimanche 28 avril 2024 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

L’Association Vinnem Puiré (AVP) a décidé de promouvoir le patrimoine culturel des Burkinabè en organisant un festival culturel dénommé « Festival des arts de Cissin » en abrégé (FESTAC). Après une première édition et une deuxième édition tenues en 2019 et 2020, l’association a décidé d’organiser la troisième édition de son festival au cours de cette année 2024.

Cependant, partant du constat que le nom « FESTAC » est utilisé par plusieurs organisations, l’Association Vinnem Puiré, à l’effet d’éviter toute confusion dans l’esprit des populations, a décidé de procéder au changement de sigle et de dénomination de son festival qui s’appellera désormais « Rendez-vous des Arts et de la Culture à Cissin », en abrégé « RAC-CI ».

Franck Bilgo, président du comité d’organisation de la 3e édition du Rendez-vous des Arts et de la Culture à Cissin (RAC-CI)

Ainsi, cette 3 édition se tiendra du jeudi 25 avril au dimanche 28 avril 2024 au Palais de la Jeunesse et de la Culture Jean Pierre Guingané. Cette édition sera placée sous le thème « Une culture indépendante comme socle d’une souveraineté réelle du Burkina Faso ».

À travers cette thématique, l’association propose en perspective l’indépendance culturelle comme un moyen d’accéder à la souveraineté. « En effet, de plus en plus, on constate que beaucoup de jeunes depuis un certain temps réclament á cor et à cri une souveraineté totale de notre pays. Cependant, ils semblent oublier que cette souveraineté ne peut être réelle tant que nous continuerons à être inféodés culturellement aux anciennes colonies. 

Nous estimons que cette ferveur pour la souveraineté de notre pays doit aller de pair avec une renaissance culturelle qui consiste à nous attacher davantage à nos propres cultures, en renonçant à vivre à l’image de ceux que nous rejetons aujourd’hui », a laissé entendre Franck Bilgo, président du comité d’organisation.

Bénédicte Ouédraogo, également membre du comité d’organisation du festival

Pour Bénédicte Ouédraogo, également membre du comité d’organisation du festival, la culture est un moyen de résilience face à l’adversité que connait le Burkina Faso. « Ce moyen sera utilisé d’une part à promouvoir cette culture, en encourageant nos artistes. Nous contribuons également à relancer les activités des artistes traditionnels afin de favoriser leur autonomisation. C’est une tribune que nous offrons aux artistes traditionnels qui véhiculent des messages de paix », a-t-elle souligné.

Une conférence-débat, des soirées culturelles rythmées de prestations artistiques, une rue marchande, des récompenses des meilleurs exposants, sont aux programmes de cette édition. L’Association Vinnem Puiré (AVP) est une association de droit burkinabè, à but non lucratif, créée courant 2008 par des fils et filles de Cissin. L’AVP intervient entre autres dans les domaines de la culture, de l’éducation, de la formation et de l’entreprenariat.

Akim KY

Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page