Ouagadougou a abrité un colloque international du 14 au 15 mars 2024 sur l’Afrique face à ses défis

publicite

Le jeudi 14 mars 2024 se sont ouvertes les activités du colloque international à l’Université Joseph KI-ZERBO de Ouagadougou. Un colloque international qui se déroule sous le thème « l’Afrique face à ses défis : Logique du passé et dynamiques actuelles »

La suite après cette publicité

Les effets du changement climatique, la mal gouvernance, la corruption, des crises sociopolitiques, et les problèmes de migrations, tel sont, entre autres, les défis actuels l’Afrique indépendante. Pour apporter des solutions palliatives à ces difficultés, un colloque international se tient du 14 au 15 mars 2024 à l’université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou sous le thème « L’Afrique face à ses défis : logique des du passé et dynamiques actuelles ».

L’initiative est de l’Université Joseph KI-ZERBO, du Laboratoire des systèmes politique, économique, religieux et culturel (SYPERC) en partenariat avec l’Amicale des Historiens du Burkina Faso (ADHI-BF).

Dr. Zahra Dao, vice présidente du comité d’organisation

Selon la vice-présidente du comité d’organisation, Dr. Zara Dao, au regard des multiples défis du continent africain, cinq thématiques seront développées durant ces 48 heures. Il s’agit, entre autres, de la Crise et résilience au sahel, construction identitaire et migrations, la culture et le développement endogène, femme africaine et défis au 21e siècle et communauté régionale et panafricanisme.

« Aujourd’hui les défis de l’Afrique sont énormes. Depuis quelques moments, l’Afrique a été éprouvé par la traite et la colonisation qui continue d’influencer son présent et son futur. Echanger sur l’historique des différents problèmes que connait le continent africain permettra bien sûr de comprendre le présent et également de trouver des pistes de solution pour la résilience », a-t-elle indiqué.

Emelie SanonOuattara, représentante le président de l’université Joseph Ki-Zerbo

Emelie Sanon/Ouattara, représentant le président de l’université Joseph Ki-zerbo, a salué l’initiative de la tenue de cette rencontre.

« Je vous encourage tous à partager vos expériences, à susciter des débats fructueux, et à collaborer pour générer des idées novatrices. Puissent ces deux jours de colloque être le point de départ de collaborations fructueuses, contribuant ainsi à l’émergence d’une Afrique plus résiliente, prospère et connectée », a-t-elle s’exprimée.

Des communications et des conférences sont, entre autres, les axes majeurs de ce colloque. Au total, 96 communications ont été faites par éminents chercheurs venus de 12 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique.

Amidou OUEDRAOGO (Stagiaire)

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page