Le Chef de file de l’opposition ne reconnaît pas les « Présidents de la transition» autoproclamés

2337 7

Dans ce communiqué, le Chef de file de l’opposition déclare ne pas reconnaître les présidents de la transition autoproclamés issus des présidents des partis politiques de l’opposition.

Ce communiqué a été fait  quelques heures après que la présidente du PDC, Saran Sérémé, se soit dirigée au siège de la RTB-Télé pour se proclamer présidente de la transition. A noter qu’elle n’a pas pu le faire et qu’une importante escouade de l’armée s’est rendue maître de la RTB-Télé et de la Place de la nation.

Selon nos informations, le lieutenant-colonel Isaac Zida, le nouveau chef de l’Etat, rencontrera la classe politique à 16h à Ouagadougou, à l’issue de laquelle un communiqué sera lu. 

L’intégralité du communiqué

Le Chef de File de l’Opposition Politique informe le Peuple burkinabè, les militants et sympathisants de l’Opposition et de la société civile, que les informations faisant état d’une réunion de l’Opposition ayant abouti à la désignation de « Présidents de la transition » sont fausses et non fondées. Les Présidents de partis qui viendraient à s’autoproclamer « Présidents de la transition» parlent en leurs noms personnels. Leurs propos ou actes n’engagent donc pas l’Opposition Politique.


Par ailleurs, le Chef de File de l’Opposition invite le Peuple burkinabè à rester calme et serein. Il assure que l’Opposition dans son ensemble est à pied d’œuvre, à côté des autres forces vives de la Nation, pour une issue heureuse et très prochaine de la crise.
Vive le Peuple burkinabè !


Ouagadougou, le 02 Novembre 2014
Le Chef de File de l’Opposition Politique

Zéphirin DIABRE

There are 7 comments

  1. O? Estes vous, v?ritables Burkinab? ?
    O? Estes vous, vous qui avez brav? les bales ?
    O? Estes vous, vous qui avez pers?v?r? dans la marche citoyenne ?
    O? Estes vous, vous qui avez ?t? ? la marche du dimanche 02 ?
    O? Estes vous, vous qui avez ?t? t?moins directes (actifs ou passifs de cet appel des manifestants de la place de la nation (je parle de ceux qui ont exig? le d?part des militaires du pouvoir avant de quitter la place?
    Vous avez ?t? t?moins des clameurs des manifestants ce jour, appelant Mme SEREME, ? ? prendre la pr?sidence ? m?me pour ceux qui n?entendaient pas de son (il avait ?t? savamment arr?t? avant).
    Malgr? tout, elle n?a pas c?d?, et a dit de la part du CFOP, que ? les concertations continues ? ? rentrez ? la maison, un communiqu? vous informera s?il y a un mot d?ordre ? suivre ?.
    Alors o? sont ces jeunes de la s?curit? du CFOP, des OSC qui se trouvaient sur l?estrade pour en t?moigner ? Ou bien avez-vous re?u un mot d?ordre, pour laisser Mme SEREME ?tre Sali par ses adversaires politiques ?
    Tout de m?me, vous avez essay? d?arr?ter le v?hicule de Mme (?teint) par deux (02) fois sans succ?s, vous avez ?t? t?moin quand le chauffeur ? mis le frein ? main et que les manifestants ont menac? de casser le v?hicule. Alors que faites-vous ? Pourquoi ne dites vous pas toute la v?rit? ?
    Vos manifestants ? l?origine de ce d?rapage, o? ?tes-vous ? Ou avez-vous ?t? instrumentalis? pour conduire dame SEREME ? la RTB pour ?tre ensuite arr?t? ou tu? ?
    Que de col?re en moi, face ? cette furie d?cha?n?e contre Mme SEREME.
    Vous ne savez pas ce que c?est que d??tre embrigad? par une foule en furie. En furie contre l?inaction des t?nors du CFOP et impatiente de voir les m?rites de leur lutte leur ?tre remis ; Nous avons ?t? t?moins de cette furie ? la place de la r?volution. Et personne de ceux qui y ?tait ne peut dire le contester.
    Au lieu de faire un m?at culpa et de f?liciter Mme SEREME pour son courage ? r?sister ? la pression et ? rester fid?le au CFOP, vous soient disants t?nors de l?opposition, vous avez trouv? l?, une occasion de la m?dire, de la salir, de la vilipender pour l??carter de votre chemin car elle vous fait de l?ombre : c?est ?c?urant.
    Vos journalistes et techniciens ? la RTB, pourquoi ce silence ?
    Vous manifestants, sur les lieux de la RTB, vous avez ?t? t?moin de son refus de faire une d?claration ? la t?l? en restant enferm? dans une des salles de la RTB ; donc ne la laissez pas ?tre trait?e de tous les noms.
    JE dis bravos ? dame SEREME, car DIEU vous aime, le peuple vous aime, voil? pourquoi vous avez ?t? victime de son euphorie et de son impatience ? vous voir r?colter le m?rite de votre travail politique.
    Car nous avons tous ?t? t?moin et savons ce que vous avez accompli pour cette lutte commune. Pour un changement radical, nous vous regardons depuis et voyons les sacrifices que vous faites pour vos concitoyens, n?en d?plaisent aux politiciens sans foi ni loi.
    Restez sto?que ne laissez pas ces gens vous ?branlez. Pour ce qui est de vos d?tracteurs (Ablass?, Zehirin?), ils ont tous ?t? du Congr?s pour la d?mocratie et le progr?s(CDP) etleurs m?thodes ne changent pas, donc soient vigilantes.
    Que DIEU vous b?nisse et vous garde.

  2. le pouvoir appartient au peuple. il l'a recuper? lui meme et doit le gerer lui meme. ou etait l'arm? quand on luttait? si elle avait intervenue, depuis tout serait dans l'ordre, et on les aurait aclam? haut et fort. maintenant c'est une accaparation du pouvoir!

  3. un civil ? la t?te de la transition, une personnalit? respect?e de la soci?t? civile
    1.question de bon sens
    2.militaire=s?curit?
    3.la communaut? internationale l'exige
    4.c'?tait l'occasion d'?viter de faire perdre la face au chef d'?tat major
    Alors colonel , concertation avec l'opposition et la soci?t? civile et remise du pouvoir et retour ? la caserne

  4. Les militaires qui n'ont de force que celle des armes achet?es avec les resources du peuple, ne sont pas en tant que institution l'?quivalent de la souverainet? du peuple. De par leur m?tier des armes et leur formation, ils ne sont pas plus habilit?s que toi et mloi ? diriger le pays. leur autoproclamation est preuve d'arrogance, meiux, d'un complot de perp?tuer le putshisme et l'acc?s au pouvoir en leiu et place des actreurs dans le peuple. Les ?v?nements ? Ouagadougou et dabs le reste du pays restent l'initiative du peuple pour une transition r?fl?chie par une concertation inclusive vers un r?gime l?gitime et normal est non plus un REGIME MILITAIRE DE PARTI UNIQUE DEGUISE. Les syndicats et organisations de la soci?t? civile doiven,t jouer tout leur r?le et prendre toute leur responsabilit?. Au moindre coup de fusil encore ? Ouagadougou et ce sera la gr?ve g?n?rale illimit?e. Nous souhaitons ?viter au pays du d?sordre!

  5. L’arm? ? tir? sur les manifestants et j’ai vu des bless?.j’ai m?me des photo.et les gens ?tai couch? ? sol ? la rtb.m?me la pr?sidente sakan sereme.

  6. J vien de quitte ? la rtb il ya 40min l’arm? ? tir? sur plusieurs personne.les gens son couch? ? sol.mm?me la pr?sidente sakan sereme.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article du même genre