Coup d’Etat : L’ex-opposition invite le gouvernement à se pencher sur le sort des blessés

1535 3

Ceci est une déclaration du  Cadre de concertations des partis politiques sur la situation nationale. Il appelle notamment à se pencher sur le sort des blessés du coup d’Etat. 

Chers compatriotes,

Alors que la transition politique dans notre pays s’acheminait vers sa fin avec les élections législatives et présidentielle du 11 octobre 2015, des éléments récidivistes de l’ex régiment de sécurité présidentielle (RSP) tentaient un coup de force le mercredi 16 septembre 2015 en prenant en otage le Président de la transition, le Premier Ministre et des membres du gouvernement. Cette nième irruption du RSP dans la vie politique nationale prenait dès le 17 septembre 2015 la forme d’un coup d’état militaire avec la création du conseil national pour la démocratie (CND).

Ce coup de force du RSP, qualifié d’acte terroriste par l’Union Africaine, a été unanimement condamné par la communauté internationale et rejeté sans ambages par le peuple libre du Burkina Faso. La mobilisation et la détermination du peuple burkinabè et la pression de la communauté internationale ont permis de faire échec au putsch et d’aboutir rapidement à la restauration du Président Michel KAFANDO et de toutes les institutions de la transition.

Nous partis membres du CCPP :

  • nous inclinons devant la mémoire des dignes filles et fils du Faso tombés sur le champ d’honneur pour la défense de nos acquis démocratiques ;
  • souhaitons un prompt rétablissement aux blessés ;
  • saluons la détermination du peuple burkinabé, qui après avoir fait échec les 30 et 31 octobre 2014 au coup d’état constitutionnel ourdi par l’ex majorité, a su une fois de plus se mobiliser pour barrer la route aux forces du mal ;
  • saluons l’action des personnes ressources qui se sont investies au plan national et international pour un retour à l’état de droit ;
  • félicitons l’unité d’actions de toutes les forces vives de notre pays (Partis politiques, OSC, syndicats, forces de défense et de sécurité, forces para-militaires, religieux et coutumiers et les médias), qui n’a laissé aucune chance à ce coup d’état de prospérer ;
  • saluons le retour aux affaires des dirigeants de la transition pour une poursuite sans écueils du processus devant aboutir à l’organisation d’élections libres et transparentes le plus tôt possible dans les délais de la transition prévus par la charte  ;
  • condamnons les attaques dont ont été victimes les médias ;
  • invitons le Gouvernement de transition à restaurer l’autorité de l’Etat et à prendre des dispositions appropriées pour le renforcement et la cohésion des Forces de Défense et de Sécurité dont la mission principale est la défense de la patrie ;
  • invitons le Gouvernement de transition à garantir la sécurité des populations et de leurs biens ainsi que celle des leaders politiques ;
  • invitons le Gouvernement de transition à plus de concertation avec les acteurs politiques ;
  • invitons le gouvernement de transition à accorder une attention particulière aux blessés ;
  • félicitons les forces   de défense et de sécurité pour la libération du Camp Naba Koom pour un démantèlement total de l’ex RSP ;
  • félicitons la mise en place d’une commission d’enquête sur les évènements liés au coup d’état du 17 septembre 2015 ;
  • invitons l’ensemble des forces vives à avoir des comportements et attitudes qui favoriseront durablement la paix et la cohésion sociale ;
  • invitons tous les acteurs à faire preuve de discernement et à respecter leurs rôles et places conformément à leurs statuts respectifs;

Vive la démocratie

Vive Le Burkina Faso

Ouagadougou, le 1er octobre 2015

Pour le cadre de concertation des partis politiques (CCPP)

 Le Vice-président du mois

Ablassé OUEDRAOGO

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Article du même genre