Fin d’année : Le Larlé Naaba Tigré apporte du pain et de l’eau aux forces de sécurité

2598 0

A quelques heures de la fête de fin d’année et pour manifester son soutien à l’endroit des forces de défense et de sécurité de la ville de Ouagadougou, le Larlé Naaba Tigré les a rendu visite le dimanche 31 décembre 2017. Cette visité a été accompagnée de boissons et de pain « tigré ».

Au commissariat central de police de la ville de Ouagadougou, le geste a été salué à sa juste valeur par les premiers responsables de la police nationale, dont le Directeur Régional de la police nationale, le commissaire Joseph Toni. Le Larlé Naaba Tigré est en effet venu les rencontrer les bras chargés de pain, de café, de thé et d’eau. Cela pour soutenir les 1 040 éléments déployés pour la sécurisation des  fêtes de fin d’année.

Le commissaire Toni a  ajouté que geste citoyen et exemplaire traduit tout l’intérêt que le donateur porte à l’action de la police nationale dont la principale mission est d’assurer la protection des personnes et des biens.

Il a aussi déclaré que ce soutien va galvaniser le moral des équipes qui seront déployées sur le terrain et au-delà de ces seules équipes, c’est toute la police nationale qui est bénéficiaire.

La vie doit continuer après la fête

Selon le donateur,  le Larlé Naaba Tigré, c’est une initiative personnelle mais fortement soutenue par des frères et amis dont le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé. « Parce que nous sommes de la philosophie de John Kennedy qui dit que « au lieu de se demander ce que ton pays peut faire pour toi,  il faut te demander ce que tu peux faire pour ton pays » ».

Il annonce que c’est avec cette philosophie qu’ils ont estimé nécessaire de galvaniser les forces de sécurité. Cela aussi entre en ligne de compte de la promotion du pain tigré dont le Larlé Naaba Tigré est le promoteur. Il a noté que ce pain contient beaucoup de vertus nutritives et énergisantes dont les forces de l’ordre ont besoin. Il a conclu que cet acte sera une tradition.

Présent aux côtés du Larlé Naaba Tigré,  le maire de la ville de Ouagadougou  dit épouser l’acte parce qu’il est « hautement noble ». Car pendant que d’autres fêtent,  il y a des patriotes qui veillent à ce que la fête se déroule bien. Il a appelé les Ouagalais  à la modération dans tous ce qu’ils vont faire car « il faut qu’après la fête, la vie puisse continuer».

Il faut noter que la gendarmerie, la police municipale ont aussi été bénéficière de ces dons. Quant aux sapeurs-pompiers, ils recevront le leur dans la journée du 31 décembre.

Aimée KPODA

Pour Burkina24  

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre