Coupe du Monde 2026 : Le Burkina et le Brésil ont voté pour le Maroc

2107 0

La Fédération burkinabè de football (FBF) Burkina Faso entretient des rapports qu’on pourrait qualifier d’excellents avec la fédération royale marocaine de football. Au moment de choisir le pays hôte de la Coupe du Monde 2018 ce mercredi 13 juin 2018, le Burkina Faso n’a pas hésité.

Sa voix est allée à la candidature marocaine. C’est la preuve que Sita Sangaré et la FBF sont à fond derrière le Maroc avec qui les échanges sont fructueux en matière de coopération.

Tout comme des pays africains comme l’Algérie, l’Angola, le Gabon, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Iles Maurice, le Niger, le Nigeria, le Rwanda, le Soudan, la Tunisie.

De grandes nations du football ont apporté leur soutien à la candidature africaine. Il s’agit de la Belgique, du Brésil,  la France, la Hollande et de l’Italie. Les deux Chines ont également voté pour le Maroc.

L’Afrique du Sud, Bénin, le Botswana, le Cap Vert, la Guinée, le Lesotho, le Liberia, la Namibie, le Mozambique, la Sierra Leone, le Zimbabwe n’ont pas donné leurs voix au Maroc.

Les pays africains qui ont voté le Maroc

L’Algérie, le Burkina Faso, l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Congo et la RD Congo, la Centrafrique, le Tchad, la Côte d’Ivoire, les Iles Comores, Djibouti, l’Égypte, la Guinée Équatoriale, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Gabon, la Gambie, la Guinée Bissau, le Kenya, la Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Iles Maurice, le Niger, le Nigeria, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, le Sénégal, les Seychelles, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan, le Swaziland, la Tanzanie, la Tunisie, l’Ouganda et la Zambie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre