La BAD et le Danemark s’accordent sur l’établissement d’un Fonds de l’énergie durable pour l’Afrique

La suite après cette publicité

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé hier vendredi, un accord de coopération technique avec le gouvernement du Danemark portant la création d’un fonds d’énergie renouvelable pour l’Afrique (SEFA).

Le budget du fonds est établi à 300 millions de DKK sur une période cinq ans, soit l’équivalent de 57 millions de dollars américains.

L’objectif du fonds est de renforcer les capacités techniques et de financer le soutien à la fourniture d’énergies durables aux PME en Afrique. Le SEFA vise à promouvoir l’objectif global de création d’emplois et de croissance économique, a précisé la BAD dans un communiqué.

La proposition de création du Fonds d’énergie durable pour l’Afrique démontre le ferme engagement du gouvernement danois au soutien aux pays membres régionaux de la Banque en cherchant à relever les grands défis du développement sur la voie de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement d’ici 2015.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page