Décès du prix Nobel kényan Wangari Maathai

Wangari Maathai

Le prix Nobel de la Paix de 2004, la Kényane Wangari Maathai, dont le combat en faveur de l’environnement et du droit des femmes lui a valu la reconnaissance internationale et la sympathie de ses compatriotes, est décédée hier dimanche à 71 ans des suites d’un cancer.

La suite après cette publicité

Le président kényan, Mwai Kibaki, a déploré la perte d’une « icône internationale, qui laisse une marque indélébile dans le monde de la protection de l’environnement ».

Alain Juppé, le ministre français des Affaires étrangères, a pour sa part estimé que Wangari Maathai était une « voix puissante en faveur d’un environnement partagé et harmonieux » qui « manquera au monde ».

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page