Crise malienne: Ban Ki-moon met en garde contre les risques d’une intervention militaire

© AFP

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, s’est inquiété ce mercredi 28 novembre au soir, des risques d’une intervention militaire au Nord-Mali pour la situation humanitaire et les droits de l’homme, dans un rapport adressé au Conseil de sécurité.

La suite après cette publicité

« Je suis tout à fait conscient que si une intervention militaire dans le Nord n’est pas bien conçue et exécutée, elle pourrait aggraver une situation humanitaire dejà extrêmement fragile et entraîner aussi de graves violations des droits de l’homme », écrit M. Ban.

« Elle pourrait aussi risquer de ruiner toute chance d’une solution politique négociée à cette crise, qui reste le meilleur espoir d’assurer la stabilité à long terme au Mali », ajoute-t-il.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page