Augmentation du prix du gaz : le gouvernement s’explique

Le 21 avril 2013, au Burkina, le prix de la bouteille de 12 kg du gaz butane est passé de 4 000 F CFA à 5000 F CFA tandis que celle de 6 kg a évolué de 1 560 F CFA à 2 000 F CFA. Le gouvernement, lors d’une conférence de presse donnée ce vendredi 3 mai 2013, explique cela par l’augmentation des cours mondiaux des produits pétroliers et la hausse du coût du dollar.

La suite après cette publicité
Bouteilles de gaz (Ph : B24)
Bouteilles de gaz de SODIGAZ Burkina (Ph : B24)

La SONABHY économise 4 milliards

Cette augmentation s’explique également par une volonté d’assainir la situation financière de la Société nationale d’hydrocarbures (SONABHY), la distributrice officielle du gaz butane, explique le Directeur général de la boîte, Paul Marie Compaoré sur la RTB. Pour lui, « avec cette hausse, la SONABHY économise seulement 4 milliards de F CFA ». 

Cette difficile situation de la SONABHY est en partie liée au fait que l’Etat n’arrive pas à honorer les subventions prévues pour soutenir la société. Dans une note du DG à l’adresse du ministre du commerce, dont une copie est parvenue à Burkina 24, il est mentionné que « les besoins de subventions pour le gaz pour l’année 2012 s’évaluent à plus de 20 milliards de F CFA.

L’Etat doit de l’argent à la SONABHY

Au premier janvier 2012, un solde de près de 7 milliards sur les années précédentes n’avait pas encore été remboursé aux opérateurs. Cela porte le besoin global de l’année à plus de 27 milliards.  La SONABHY porte à elle seule, environ deux tiers (2/3) de ces montants, ce qui impacte très fortement sa capacité à poursuivre le développement et la modernisation de ses installations de stockage et d’emplissage des bouteilles ».

L’augmentation pourrait être le double

Cette hausse aurait pu être pire, rapporte la RTB, qui le tient du ministre du commerce Patiendé Arthur Kafando. « Il faut signaler que des efforts ont été faits au niveau de la fiscalité. S’il n’y avait pas eu de subvention, ce serait le double du prix qu’on a sur le marché. La subvention sur la bouteille de 6 kg la plus utilisée sur le marché est de 60 % », explicite-t-il en effet. Les prix conseillés par la SONABHY étaient d’au moins 2 400 F CFA pour la recharge de la bouteille de 6 kg  et 6 000 FCFA pour celle de 12,5 kg.

Les plus bas prix au Burkina

Mais les Burkinabè peuvent s’estimer heureux, de l’avis du ministre, car les prix du gaz sont hautement plus élevés dans les pays voisins du Burkina Faso.  La bouteille de 12 kg coûte  8 065 F CFA au Bénin,  5 500 F CFA au Togo,  7 800 F CFA au Sénégal  et au Mali, il faut débourser  12 988 F CFA pour l’avoir. Cependant, il faut noter qu’au Niger elle coûte 3 750 F CFA. 

Pour rappel, la SONABHY avait réclamé cette hausse (cliquez ici pour en savoir plus) afin de lutter contre la spéculation et de permettre de soulager sa caisse qui n’était pas au mieux de sa forme.  

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

15 commentaires

  1. Vous n’avez pas honte pour faire des comparaison bidon avec les pays voisins. La question fondamentale que vous devez vous poser est la suivante: quel est le niveau de vie de nos population?

  2. Malheur a ce qui baillone leur peuple. je pe savoir le pri du litre de carburan des pays citer?

  3. Bonjour tous
    Je pense pour ma part que ce gouvernement a perdu la mesure de nos r?alit?s depuis belle lurette.
    Les arguments utilis?s ne tiennent pas la route et ce m?me si on suivait leur logique. Car si on veut comparer les prix avec le S?n?gal ou la C?te d’Ivoire qu’on augmente aussi les salaires comme dans ces pays! Par ailleurs on ne r?sout pas un probl?me de fuite vers d’autres pays de notre gaz subventionn? en augmentant le prix; sauf votre respect c’est de la connerie de le penser!
    Finalement quel ?gard le gouvernement a envers les populations, s’il peut se permettre d’augmenter selon son bon vouloir ou celui de ses bailleurs (FMI, BM) ou de ses amis commer?ants, sans concerter les structures repr?sentant les consommateurs?
    On est fatigu? de sonner le tocsin; il va falloir r?gler ces probl?mes d?finitivement m?me si pour cela il faille demander purement la fin de ce r?gime.

  4. Ne vs en faite pa.Le gouvernema est chak foi coe ca!Qd le pays est trankil,il profite pr fair d? conneries.Qd les syndica von s lev?,il va retro-p?dal? sur le prix du gaz et mm sur l’essence!!Et puis on s compare tjr a mieu q soi,mai pa aux m?diocres!!

  5. cest anormale il ne faut pasvous comparer aux vo?sins pour fixer le produ?ts au burk?na que noussommmes pas dans les s?tuations.si tel est le cas augmenter aussi le salaire des fonctionnnaires a 25/%

  6. Mais a quoi sert vos budget qui augmente d’ann?e en ann?e,s’il faut laiser nous laiser mourir

  7. Prenez les 1milliards qu vs voulez utiliser pr payer vs vehicules dernier cri plus le budget de votre SENAT pour subventionner ce putain de gaz…

  8. Donc,le fait que le Burkina vend moins cher le gaz est votre inqui?tude?

  9. qu’ils aient se faire foutre, arr?t? de compar? le burkina aux autre pays. Mrrrd

  10. Oui mais pourquoi ds certain departema on ns vent ?a deja ? 6000f voire 7000f?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page