Salon International de l’Étudiant : la 3e édition, officiellement ouverte ce jeudi

Trois jours pour parler d’emploi, de formation et d’orientation à Ouagadougou. La 3e édition du Salon international de l’étudiant qui offre annuellement cette occasion aux acteurs du monde éducatif s’est ouverte officiellement ce jeudi 19 septembre.

La suite après cette publicité
La représentante du patron procédant à la coupure symbolique du ruban
La représentante du patron procédant à la coupure symbolique du ruban

Le pavillon marron du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou s’emplissait déjà de monde cet après midi de jeudi. Des étudiants, bacheliers et élèves des lycées et collèges, passant d’un stand à l’autre. Le salon de l’Étudiant qui leur est dédié s’est officiellement ouvert. Pendant trois jours, le salon veut créer un cadre d’échanges, d’orientation académique pour les étudiants des universités publiques et privées, des grandes écoles et instituts, des nouveaux bacheliers. Les étudiants pourront prendre connaissance de l’offre de formation disponible sur place au pays, ou les possibilités de formation à distance à partir de structures basées au pays, et bénéficier d’une orientation afin d’avoir facilement de l’emploi à la fin de leur formation.

Pour les organisateurs, l’initiative du salon témoigne de la volonté d’une jeunesse de ne pas rester en marge des efforts du gouvernement pour son employabilité. Cette initiative est soutenue par le président de l’Assemblée nationale, patron de la troisième édition et représenté par son chargée de mission. Également, le ministre des enseignements secondaire et  supérieur,  que le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation, ainsi que le ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, ont manifesté leur soutien à l’initiative.

Pour leur part, les grandes écoles et instituts du Burkina Faso qui saluent l’initiative du Salon à sa juste valeur, ont saisi l’opportunité de pouvoir présenter leurs offres de formation aux visiteurs. Mais il s’agit pour la plupart des exposants de donner une orientation aux étudiants. « Notre conviction est que l’orientation est à la base de l’insertion professionnelle », a indiqué Tamboura Ousmane, Directeur Marketing et Communication de l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP). Pour beaucoup, le salon reste l’occasion de pouvoir montrer qu’il existe sur place des offres de formations adaptées aux besoins, et qu’on n’a pas forcément besoin d’aller à l’extérieur, comme le soutien Julie Kéré, de l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2ie), venue présenter les nouvelles formations de l’institut.

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page