Un musée de civilisations noires bientôt au Sénégal

Le  plus grand musée des civilisations noires sera fin prêt en avril 2016, c’est ce que le ministre sénégalais de la culture et de la communication, Mbagnick Ndiaye visiblement satisfait de l’avancée des travaux, a indiqué lors d’une visite des chantiers de l’édifice. Soixante pour cent des travaux du musée sont déjà terminés par l’entreprise chinoise en charge de la construction.

La suite après cette publicité

Ce musée, où reposera une grande partie de l’histoire de l’Afrique, coûtera 1,5 milliard de F CFA à l’Etat sénégalais, et sera la deuxième infrastructure culturelle la plus importante du pays après le Grand Théâtre (2 milliards).

C’est le rêve d’un vieux projet des années soixante qui se réalise. «Le Sénégal va, grâce à la chine, réaliser ce vieux projet issu du premier festival mondial des arts nègres (1966)», confie le ministre.

Pour rappel, le Festival mondial des arts nègres (1966) a été la plus grande célébration de l’histoire nègre. Plusieurs personnalités comme André Malraux, Aimé Césaire, Jean Price-Mars, Duke Ellington, Joséphine Baker, Langston Hughes, Aminata Fall et bien d’autres avaient participé à la première édition du festival à Dakar (Sénégal) du 1er au 24 avril 1966.

La Chine, partenaire du Sénégal dans la réalisation de cet ambitieux projet, comprend l’importance de ce musée aux yeux des Africains. «Avec ce musée, nos amis sénégalais auront une bonne enceinte pour garder une partie de la civilisation de toutes les nations noires et de la négritude, car nous savons que c’est une mémoire riche et mouvementée», a souligné le diplomate chinois, Xia Huang.

Reveline SOME

Burkina24

Sources : Rewmi.com, africatopsuccess

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page