Balufu Bakupa-Kanyinda : « Thomas Sankara n’a pas de prix »

Le président burkinabè Thomas Sankara sera à l’honneur lors de cette 24e édition du FESPACO. La Guilde africaine des réalisateurs et producteurs, en partenariat avec Canal +, ont décidé de décerner un prix spécial portant le nom du père de la Révolution d’Août-83 à un court-métrage en compétition officielle.

La suite après cette publicité

Balufu Bakupa-Kanyinda justifie ce prix par le fait que le président Thomas Sankara a apporté de l’espoir à une Afrique qui était désespérée.

Pour lui, le moment est venu de rendre hommage à cet homme. Plus de détails dans cette vidéo où il s’exprimait lors d’une conférence de presse, ce 2 mars 2015 à Ouagadougou sur les prix spéciaux au FESPACO 2015.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

3 commentaires

  1. On ne pleure pas les grands hommes (dixit Thomas Sankara lui-m?me) ? l’occasion de l’ouverture du Symposium international sur l’Institut des Peuples Noirs. Il disait cela de Cheik Anta Diop (un autre grand homme). Il nous demandait ce jour l? que le meilleur hommage qu’on puisse leur rendre, c’est de nous engager ? continuer avec le m?me courage, la m?me sinc?rit? leur combat… Tous ceux qui veulent rendre hommage ? Thoma Sankara, doivent honorer sa vie et son oeuvre, relire ses discours pour comprendre sa rage de donner la dignit? aux africains. Mort jeune pour l’amour de sa patrie, il est toujours vivant. RIP great man.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page