Zéphirin Diabré : « Le Burkina peut disposer aussi d’une centrale nucléaire »

La précampagne électorale bat son plein au Burkina. C’est l’occasion pour les partis politiques de laisser passer de temps à autre quelques bribes de leur programme qu’ils entendent défendre lorsque la compétition électorale sera officiellement lancée.

La suite après cette publicité

C’est le cas du parti de Zéphirin Diabré. Après avoir annoncé être prêt à ouvrir un emprunt international pour le Burkina à la Bourse de Londres (s’il est élu, bien évidemment), le président du parti de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) annonce, au détour d’un meeting à Siglé (province du Boulkiemdé) le 16 avril 2015, vouloir ajouter le nucléaire aux sources d’énergie électrique déjà disponibles au Burkina.

Le thermique, le solaire et l’hydro-électrique, les trois fournisseurs d’électricité dont dispose actuellement le pays ne seront pas suffisants pour satisfaire la demande, selon son analyse. D’où l’idée lui est venue de mettre ses compétences acquises lors de son passage à AREVA au service du pays.

« J’ai fait ma carrière dans le nucléaire, dit-il. Je n’ai pas peur du nucléaire. Je sais comment fonctionne le nucléaire. Je pense que le moment venu, le Burkina peut disposer aussi d’une centrale nucléaire ». Une fois l’énergie nucléaire intégré au Burkina, « les délestages, c’est fini », foi de Zéphirin Diabré.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

220 commentaires

  1. mon fr?re je ne ton connais pas mais je sais que tu n’etais pas nul a l’ecole

  2. USA FRANCE ALLEMAGNE RUSSIE CHINE qui parmis ces 5 etats n’est pas endett

  3. ceux qui parlent sans proposer n’ont pas droit a la parole ici; l’energie solaire c’est pour servir les petits menages et ?a vous coute quoi de proposer ou de critiquer sans mettre en avant votre appartenance politique et votre caract?re de petit burkinab

  4. Si c’etait en europe on allais lui demander qu’est ce qu’il te faut pour mettre ?a en place et du m?me coup analyser sa faisabilit?;mais comme nous sommes en afrique particuli?rement au faso ou vivent des born?s et des pseudo intellectuels,on se met a critiquer non pas par conviction mais par son appartenance politique;et pourtant ce sont les plus nuls en physique et en chimie.Ainsi donc s’il s’agit de couvrir le manque a gagner en kwh par le nucleaire afin de minimiser le cout de traitement des dechets qui est d’ailleurs plus ch?rs,je peu ?tre d’accord avec lui;l’etude sur sa faisabilit? se situe sur ce plan a savoir si les recettes et le budget que l’Etat va prevoir pourront couvrir les traitements des dechets

  5. Et nous, en France, on est emb?t? par nos centrales nucl?aires en fin de vie qui vont empoisonner les g?n?rations futures. Pensez aux enfants, pensez aux accidents ( le dernier en date au japon, a Fukushima) Pensez ? nos compatriotes qui souffrent de cancers de la thyro?de depuis l’accident de Tchernobyl, pensez ? tous nos militaires morts de cancer apr?s les essais nucl?aires de la France au Sahara puis ? Mururoa, pensez ? la d?pendance que vous aurez face aux multinationales qui vous feront payer le prix fort de la mati?re premi?re. Le soleil c’est la libert

  6. Le decolage sera effectif que si nous ma?trisons cet aspect. Dc r?fl?chissons avec ceux qui nous propose des solutions au lieu de passer le temps ? les insulter.

  7. pendant que les occidentaux mise sur l ?cologie , toi tu pronne le nucleaire ; cela rhime a quoi ? endetter le pays pour des centaines d ann?e et laisser pour heritage une dette a nos enfants ? sans compter les risques ; c est bon ne nous fait pas marcher .

  8. NS NAVS PA BESOINS DENERGI NUCLEAIR. LUI MEM IL SAI COMBIEN COUTE UNE CENTRAL, SON ENTRETIEN. AUJOURD8 LS PAY DVLOPE SOUFR AUJORD8 DU NUCLEAIR, ILS SAV PA QW FAIR DS DCHET DU NUCLEAIR. LENTRTIEN D SES DCH? A UN COUT CONSIDERABL. NOTR NIVEAU D DVOLEMENT N NS CREE PA UN BZOIN DU NUCLEAIR. NS AVS L SOLEIL. JE PENSE QIL VEU JUSTE NS RAPELER QIL A ETE GRAND FONCTIONAIR QIL A TRAVAILER A AREVA.