Une marche contre les OGM le 23 mai à Ouagadougou

Le collectif citoyen pour l’agro-écologie a organisé une conférence ce mardi 19 mai 2015 à Ouagadougou. Elle a fait part du déroulement de la marche mondiale qu’il organise le 23 mai 2015 à Ouagadougou contre les organismes génétiquement modifiés (OGM).

La suite après cette publicité

Comme annoncé lors de leur première conférence de presse le 21 avril 2015 à Ouagadougou, le Collectif citoyen pour l’agro-écologie avait montré leur opposition face aux activités des firmes qui valorisent les OGM en Afrique en général et au Burkina en particulier, la plus enracinée d’entre elles est « Monsanto », qui occupe plus de 90% du marché.

Pour valoriser l’agro-écologie et d’empêcher l’implantation d’OGM au Burkina en vue de sensibiliser et d’informer la population sur les impacts environnementaux et sociétaux sur l’implantation de ce type de culture, le conseil national de l’agriculture biologique au Burkina Faso (CNABIO) et le collectif citoyen pour l’agro-écologie organisent ce 23 mai 2015 une marche.

Celle-ci aura pour point de départ la Place de la révolution de Ouagadougou pour aboutir au Rond-Point des Nations Unies où se fera la remise de plaidoyer aux autorités de la transition.

Cette marche sera ponctuée par la promotion de produits issus de l’agriculture biologique et écologique. Egalement, une foire sera initiée deux jours avant la manifestation au cours de laquelle il y aura des conférences et débats à l’endroit du public.

En attendant le jour J, le président de l’ONG « terre à vie », Ali Tapsoba affirme que « l’avenir de l’agriculture burkinabè réside dans l’agro-écologie. C’est la seule mode de production respectueuse de notre environnement et de nos valeurs socio-culturelles».

Cette marche se déroulera dans 49 pays pour 404 marches dans le monde dont 4 pays en Afrique qui sont le Burkina Faso, le Ghana, l’Afrique du Sud et la Gambie.

Benié APPIA (Stagiaire)

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

16 commentaires

  1. Ogm c’est mieux pour tt le monde. C’est mieux on va avoir ogm manger et vivre jusqu’? 50 et mourir d’un cancer que de rien manger et mourir demain

  2. l’entr?e des OGM au Burkina a ?t? un deal politique entre Blaise Compaor? et Monsanto. Blaise ayant ?t? ?pingl? dans les trafics d’armes et de diamant au Lib?ria; en Angola, en Sierra L?one par un rapport des Nations unies a fait l’option de b?illonner la souverainet? du peuple burkinab? pour n’est pas perdre son pouvoir. C’est ainsi que Monsanto a introduit frauduleusement le coton Bt chez nous en 2001 en contradiction flagrante de la convention sur la bios?curit? de 1992 et du protocole de Carthag?ne de 2001.
    Les OGM sont une nouvelle colonisation pour l’Afrique. La privatisation du vivant est l’objectif de Monsanto. Nous allons perdre nos semences locales. Les semences Monsanto empoisonnent nos sols, nos nappes phr?atiques et tuent nos abeilles. Des ?tudes du Professeur SERRALINI sur 200 rats nourrirent au mais OGM ont montr? que ces rats d?veloppaient des cancers.
    Mobilisons nous le 23 mai 2015 ? 8h la place de la r?volution pour la marche contre Monsanto.

  3. Initiative ? soutenir. Vigilance, vigilance. L’arme fatale de Monsanto demeurre la corruption. Dans un pays o? la mis?re morale, spirituelle, mentale et intellectuelle est plus grande que jamais, le plus dur reste ? venir.

  4. notre pays ne peut pas ?tre utilis? par la france pour regler son retard technologique par rapport aux USA

  5. les OGM sont a maudire ; elles donnent des maladies pour enrichir les usines pharmaceutiques . pour une fois je suis d accord avec les blancs ; en plus des maladies nos graines vont disparaitre et on sera obliger d acheter des semence chaque ann?e et on sera d?pendant de Monsanto ; alors non et non

  6. Et ce sont les blancs qui vont venir nous dire que les OGM sont mauvais. Je pense que ce serait mieux de comprendre ce qui est nouveaux avant de se mettre a dire qu’on est contre tout simplement parce que des gens qui ont assez de lait pour verser des citernes remplie de ce dernier ou des tomates pour d?verser sur des boulevards ou qui cultivent de la pomme de terre pour faire du papier… nous disent que c’est mauvais. Pourquoi plut?t ne pas lutter pour en faire chez nous.

  7. Com j l disai tantot on n’aim marche ds c pays j propos plus 1e discuss8 franch avc ts ls acteurs…bn vent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page