11-Décembre à Bobo : La bravoure de la « Jeunesse burkinabè» immortalisée

Le Ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, Dr Salifou Dembélé a baptisé le Rond-Point du cinquantenaire « Rond-point de la jeunesse burkinabè : Héros des soulèvements populaire du 30-31/10/2014 et 16/09/2015, commune de Bobo-Dioulasso ». La cérémonie a eu lieu le samedi 12 décembre 2015 à Bobo-Dioulasso.

La suite après cette publicité

« Le gouvernement de la transition remercie la jeunesse ». C’est le seul slogan qu’on pouvait lire sur la banderole de la cérémonie de baptême du Rond-point de la jeunesse burkinabè ce samedi 12 décembre 2015.

Cette cérémonie entre dans le cadre des festivités du 55e anniversaire de l’indépendance nationale du Burkina Faso.

La jeunesse a été au cœur des luttes pour l’instauration d’une démocratie. En témoignent l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et la résistance au coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015.

C’est pourquoi cette initiative a été entreprise par la transition afin de rendre hommage à la jeunesse, précisément celle de Bobo-Dioulasso en baptisant le Rond-point du cinquantenaire « Rond-point de la jeunesse burkinabè ».

Le Ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, Dr Salifou Dembélé, qui a présidé la cérémonie, a remercié la jeunesse qui a su affronter les balles assassines de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Pour lui, le pays aurait sombré sans la jeunesse qui a su éviter le chaos.

« Sans la jeunesse rien n’est possible, avec la jeunesse tout est possible, car elle constitue le capital pour faire un Burkina Faso plus démocrate », a-t-il affirmé.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page