Dossier Thomas Sankara : Mandat d’arrêt international contre Blaise Compaoré

La justice militaire burkinabè a communiqué ce 21 décembre 2015 aux familles et aux avocats  les résultats des tests d’ADN pratiqués sur les restes du président Thomas Sankara et de ses douze compagnons. Selon Me Bénéwendé Sankara, se confiant à Jeune Afrique, les tests n’ont pas permis de « certifier l’existence d’ADN ».

La suite après cette publicité

Une conférence de presse est annoncée ce 23 décembre 2015 pour donner plus de détails, non seulement sur ce dossier, mais également sur l’évolution de l’enquête sur le putsch du 16 septembre 2015.

Par ailleurs, un mandat d’arrêt international a été délivré par la justice burkinabè contre l’ancien président Blaise Compaoré, exilé en Côte d’Ivoire depuis fin octobre 2015, dans le cadre du même dossier. Des sources proches du dossier ont confirmé à Burkina 24 ce lundi 21 décembre 2015, l’existence de ce mandat d’arrêt international.  Plusieurs personnes, dont le Général Gilbert Diendéré, sont déjà inculpées.

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page