Le Gabon rappelle son Ambassadeur en France

Après que le Premier ministre français Manuel Valls ait remis en cause la victoire d’Aly Bongo en 2009, le Gabon a aussitôt rappelé son ambassadeur en hexagone.

La suite après cette publicité

Cette révélation a été faite par le Premier ministre français Manuel Valls lors d’une émission sur une chaîne publique française dans la soirée du samedi 16 janvier dernier. Il n’en fallut pas plus pour que le Gabon rappelle son ambassadeur en France pour consultation. Le ministre gabonais de l’Intérieur, Pacome Moubelet Boubey s’est dit « grandement surpris et étonné par la nature des propos du Premier ministre français » indiquant qu’Ali Bongo n’avait pas été « élu » en 2009.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: BBC

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page