CPI : 25 ans minimum requis contre Bemba

1647 0

« Au minimum 25 ans » de prison ont été requis contre Jean-Pierre Bemba, l’ancien vice-président et ex-chef rebelle du nord de la République démocratique du Congo (RDC) par le bureau du procureur de la Cour Pénale Internationale ce mercredi 18 mai 2016.

Jean-Pierre Bemba, 53 ans, a été reconnu coupable de cinq crimes de guerre ou crimes contre l’humanité commis par sa milice en 2002 et 2003 en Centrafrique. Ces crimes lui sont imputables en vertu du principe de la « responsabilité du commandant ».

Le représentant du procureur, Jean-Jacques Badibanga, a relevé « deux circonstances aggravantes », à savoir « la commission des crimes à l’encontre de victimes particulièrement vulnérables et la commission de ces crimes avec une cruauté toute particulière ».

Retour sur le portrait de Jean-Pierre Bemba

Jean-Pierre Bemba, puissant homme d’affaires, a été chef de guerre puis vice-président du gouvernement de transition de Joseph Kabila de juillet 2003 à décembre 2006.

En 2006, après avoir été battu au deuxième tour de l’élection présidentielle contre le président Kabila, il décide de s’installer à Bruxelles en Belgique où il est arrêté en 2008 pour le compte de la CPI.

Sa milice, le Mouvement de libération congolais,  s’est depuis lors muée en parti politique et est le deuxième plus grand parti d’opposition à l’Assemblée nationale congolaise.

Le procès de Jean-Pierre Bemba, ouvert depuis novembre 2010, s’est rouvert à la CPI ce lundi 16 mai dernier pendant trois jours. A cet effet, « au minimum 25 ans » de prison ont été requis contre lui par le bureau du procureur.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC Afrique

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre