Facebook change l’algorithme de son fil d’actualité pour lutter contre le clickbait

L’entreprise de Mark Zuckerberg poursuit sa lutte contre les pièges à clic et a annoncé récemment des modifications prochaines de l’algorithme qui organise les fils d’actualités.

La suite après cette publicité

S’il y a bien une constante parmi la multitude de nouveautés qui s’enchaînent chez Facebook, c’est la mise à jour permanente de son « News Feed ». Une fois encore, l’entreprise s’apprête a réaliser quelques ajustements de l’algorithme qui gère le fil d’actualité. Objectif : réduire le nombre d’articles jugés « clickbait » (appâts à clics) qui viennent parasiter les contenus proposés aux utilisateurs, a expliqué l’entreprise dans un article publié sur son blog.

En d’autres termes, l’on en aurait bientôt fini avec les titres racoleurs du type « 15 transformations de stars (la 6e va vous étonner) », « 5 étapes faciles pour réparer son smartphone soi-même »… Dans le cas contraire, ils se retrouveraient tout simplement loin, tout en bas des fils d’actualité. Par « clickbait », Facebook entend deux éléments. D’abord, « les titres qui dissimulent les infos nécessaires à la compréhension du contenu de l’article » mais également « les titres fallacieux qui exagèrent l’info« .

Pour cette nouvelle mise à jour de son algorithme, Facebook entend entrer plus dans le détail. « Le système analyse la composition des titres clickbait pour déterminer quelles phrases sont les plus fréquemment employées dans ce type d’articles qu’on ne retrouve pas dans les autres titres« , explique le billet de blog. Selon Mashable, une équipe de modérateurs interviendra pour valider les liens concernés comme relatifs à du contenu clickbait. Le fonctionnement du nouvel algorithme s’apparenterait ainsi à celui des filtres anti-spams utilisés dans les boîtes mails.

Facebook assure ne pas avoir envisagé, pour l’heure, l’idée que les éditeurs de presse se retrouveraient potentiellement lésés par ces modifications qui seront effectives dans quelques semaines. Mais pour les médias qui seraient inquiets, Facebook a une solution toute trouvée : « Si une page arrête de publier des titres clickbait, leurs publications ne seront plus impactées par ce changement« .

Noufou KINDO

Burkina 24

publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page