Le Burkina n’est pas un pays de sauvagerie » – Zéphirin Diabré

Le mercredi 7 décembre 2016, alors que nous faisons le tour de la demeure incendiée de Stéphane Bayala, conseiller municipal de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), le président dudit parti a fait son entrée. Zéphirin Diabré s’est dit consterné et entend mener des actions. Dépité, il prévoit même rencontrer Roch Kaboré à ce sujet.

La suite après cette publicité
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page