Quatre Tunisiens prennent un mois de prison pour avoir mangé en public pendant le ramadan

‘‘Outrage public à la pudeur’‘, tel est le délit collé à quatre Tunisiens qui viennent d’écoper d’un mois de prison chacun après qu’ils aient mangé en public en cette période de Ramadan.

La suite après cette publicité

Pour cet acte jugé provocateur dans ce pays à grande majorité musulmane, le Parquet de Bizette dans le nord tunisien, selon son porte-parole, Chokri Lahmar, a condamné quatre Tunisiens qui ‘‘ont choisi un jardin public pour manger et fumer ».

« Suite à cette condamnation atypique, un collectif d’ONG a appelé les autorités à ‘‘respecter leur devoir constitutionnel de garantir la liberté de conscience’‘. Il a par ailleurs lancé un appel à manifester sur les réseaux sociaux pour défendre les non-jeûneurs et réclamer le respect des libertés individuelles », a rapporté Africanews.

Dans ce pays où l‘État tunisien est vu comme le ‘‘gardien de la religion’‘, même si aucune loi n’interdît de se restaurer en public pendant le ramadan, la plupart des cafés et restaurants ferment la journée.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page