Libye : Le HCR va évacuer au moins 5 000 réfugiés en 2018

Le représentant en Libye du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), Roberto Mignone, a annoncé que son organisation allait évacuer en 2018 vers des pays tiers entre 5 000 et 10 000 réfugiés en situation très vulnérable en Libye.

La suite après cette publicité

« En 2018, nous allons essayer d’envoyer entre 5 000 et 10 000 réfugiés les plus vulnérables vers des pays tiers. Nous ne pouvons pas fournir un chiffre exact parce que cela dépendra du nombre de réfugiés qui pourront être accueillis par des pays de l’Europe, Canada ou autres», a déclaré Roberto Mignone, lors d’une interview à l’AFP.

La Libye, désormais considérée comme la plaque tournante de l’immigration illégale vers l’Europe, est la cible de toutes les condamnations à la suite de la diffusion  par les médias d’images d’un « marché aux esclaves ».

Le lundi 18 décembre 2017, un groupe de vingt (20) réfugiés est arrivé en France, leur nouveau pays d’accueil.

Roberto Mignone a précisé qu’en Libye, les ressortissants d’Irak, Syrie, Territoires palestiniens, Somalie, Erythrée ainsi que les Soudanais du Darfour ou les Éthiopiens de l’ethnie Oromo sont systématiquement étiquetés comme réfugiés.

Le représentant en Libye a déploré la surpopulation constatée lors de ses visites en 2017 dans une trentaine de centres de détention surpeuplés sous contrôle des autorités libyennes.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                    Burkina24

Source: Jeune Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page