En « 2018, nous allons parler moins et travailler beaucoup »

« L’année 2018 va être une année au cours de laquelle nous allons parler moins et travailler beaucoup » dit le ministre de la sécurité, Simon Compaoré, le lundi 8 janvier 2018. « Dans tous les secteurs de la vie et y compris le secteur de la sécurité » a-t-il indiqué.

La suite après cette publicité

Simon Compaoré espère une meilleure collaboration avec les hommes des médias pour l’année qui a débuté. A cet effet, il a appelé les Hommes des médias à aller vers son ministère pour tout besoin d’informations.

Concernant la gestion interne du ministère ou la situation sécuritaire sur le terrain, Simon Compaoré affirme que ses portes seront ouvertes pour tout besoin en informations. « Les services de sécurité sont également à votre disposition. Gendarmerie, police, nous sommes à votre disposition ».

Toutefois, il met en garde et souhaite que pour cette nouvelle année, les journalistes n’opinent plus «  sur de fausses bases » – dit-il en faisant référence à l’affaire Barry – alors que selon lui,  ils ont toujours la possibilité de les interpeller.

Ignace Ismaël NABOLE et Priscille Jinette BANSE (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Un commentaire

  1. On vous croit sur parole et on vous suit jusqu’au jour où ?!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page