Insécurité alimentaire : Taïwan offre 327 millions de F CFA au Burkina

Le 7 mai 2018, le gouvernement burkinabè a annoncé un déficit céréalier qui se chiffre à 477 000 tonnes. Ce chiffre implique que de mars à mai 2018, 2 462 000 personnes seront dans une situation alimentaire « limite » et que 2 671 867 personnes seront dans la même situation entre juin et août.

La suite après cette publicité

Pour faire face à ce déficit, un plan de réponse a été mis en place. Ce plan d’un coût de 81 milliards de F CFA prévoit des actions d’assistance alimentaire, de soutien à la production agricole, d’appui à la production animalière, etc. Partant, le gouvernement burkinabè a sollicité l’appui de ses partenaires pour la mobilisation des ressources.

Le jeudi 17 mai 2018, la République de Chine Taïwan a répondu à l’appel du gouvernement avec un chèque de 500.000 euros soit près de 327.978.500 F CFA. Ce don a été remis par l’ambassadeur de la République de Chine Taïwan, Shen Cheng-Hong, au ministre de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo.

Lire 👉👉 Déficit céréalier : Le plan de réponse du gouvernement 

Selon l’ambassadeur taïwanais, cette subvention permettra à la SONAGESS d’acquérir du riz national pour contribuer au soutien des populations des zones affectées et renforcer ses ventes de vivres à prix subventionnés dans ses boutiques. Aussi, ajoute Jacob Ouédraogo, « au total, 95.000 tonnes de vivres seront mises à la disposition des personnes vulnérables dans 250 points de vente sur l’ensemble du territoire national ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page