Cameroun : libération des 79 élèves enlevés à Bamenda

387 0

Enlevés le 5 novembre 2018, les soixante-dix-neuf (79) enfants pensionnaire dans une école protestante de Bamenda, dans la région anglophone du Nord-Ouest du Cameroun en proie à des velléités séparatistes, ont été libérés. L’annonce a été faite par le Ministre camerounais de la communication, Issa Bakary Tchiroma, ce mercredi 7 novembre 2018.

Issa Bakary Tchiroma, le ministre camerounais de la Communication a annoncé la libération des soixante-dix-neuf (79) enfants de la Presbyterian Secondary School de Bamenda. Ils avaient été enlevés le 5 novembre avec trois membres de l’encadrement de l’établissement.

« Tous les 79 élèves ont été libérés. Je ne sais pas encore ce qu’il en est pour les trois encadreurs », a-t-il déclaré ce 7 novembre 2018. Les conditions dans lesquelles cette libération avait été obtenue n’ont pas été précisées.

Cet enlèvement est le plus important au Cameroun depuis le début de la crise et a été perpétré par les « Amba boys », les séparatistes anglophones.

Les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun sont sujet à une crise socio-politique sans précédent depuis fin 2016. Ces deux régions revendiquent leur indépendance et renient l’autorité de Yaoundé. Pendant ce temps, de graves exactions sont faites à l’encontre des symboles de l’Etat camerounais dans cette partie anglophone du pays.

Cette libération des élèves a été annoncée au lendemain de la prestation de serment, à Yaoundé, du président Paul Biya, 85 ans, au pouvoir depuis 36 ans, réélu le 7 octobre 2018 dernier pour un 7ème mandat consécutif.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     

Burkina24

Source: Jeune Afrique

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre