Journées syndicales à Bobo-Dioulasso : 142 agents municipaux seront rétablis dans leurs droits

241 0

Grâce aux efforts de lutte de la section provinciale du Syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales (SYNATRA-CTB), plus d’une centaine d’agents communaux de la ville de Bobo-Dioulasso seront rétablis dans leurs droits. La nouvelle a été donnée lors de la première rencontre syndicale tenue ce samedi 1er décembre 2018 à Bobo-Dioulasso.  

Cette année 2018, la vie du SYNATRA-CTB / Bobo a été marquée par de nombreuses manifestations qui n’ont pas été vaines. Ses objectifs de recherche d’amélioration des conditions de vie et de travail ont abouti  « d’une part à  l’adoption d’une nouvelle loi règlementant le statut des agents des collectivités territoriales et d’autre part, à un processus de rétablissement des agents communaux dans leurs droits en termes de traitement salarial », a annoncé le Secrétaire général du SYNATRA-CTB, Lamine Passoulé.

A l’en croire, une centaine de travailleurs qui percevaient des salaires estimés en deçà du SMIC seront logés dans la catégorie D pour bénéficier de rémunérations mensuelles d’au moins 100 000 francs CFA à partir de janvier 2019.

Les agents retraités ne seront pas en marge

Toujours selon le SG du SYNATRA-CTB,  des agents communaux  à la retraite verront également leur situation améliorée : «La commune a régularisé la situation de 42 retraités au niveau de la CNSS afin qu’ils puissent bénéficier de la pension de retraite ». La capacité financière de la commune ne pouvant couvrir l’ensemble du personnel,  la lutte continue pour l’intégration des 56 agents restants qui selon les syndicalistes,  seront privilégiés lors des prochains recrutements. Mais à l’instar des autres, ils recevront progressivement des rappels de salaire d’une période de 4 années.

Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso Bourahima Sanou se réjouit de la prise de ces mesures de promotion des droits des travailleurs. Toutefois, il interpelle les travailleurs sur la nécessité pour chacun d’œuvrer à l’accomplissement de ses devoirs.  

Aminata SANOU

Correspondante pour Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre