Assassinat de Flavien Nébié : La CONEEF a marché à Boussé

395 0

La Coalition nationale des élèves et étudiants du Faso (CONEEF) a organisé une marche pacifique le 6 décembre 2018 à Boussé à l’occasion des 18 ans de l’assassinat de l’élève Flavien Nébié. Ils ont aussi  profité attirer l’attention sur leur camarade Soumaïla Kafando, blessé au pied lors d’une manifestation en 2017. « L’État a promis de prendre en charge les soins de l’élève mais actuellement il est laissé à lui-même dans les difficultés« , a indiqué le premier responsable de la CONEFF Boussé Mahamadi Bélèmwidougoua. La marche s’est terminée par la remise de leur plateforme revendicative au Haut-commissaire dont voici la teneur.

Monsieur le Haut-Commissaire ;

La coalition nationale des élèves et étudiants du Faso est une structure syndicale estudiantine et scolaire qui défend les intérêts matériels et moraux des élèves et étudiants du pays. Dans le cadre de cette défense, elle a fait sienne la lutte pour la manifestation de la vérité sur l’assassinat le 06 décembre 2000 dans cette même commune de Boussé de l’élève en classe de CM2 NEBIE Flavien.

 Pour ce faire, la CONEEF a rédigé la présente plateforme minimale de revendication qu’elle vous remet en vue qu’elle puisse parvenir aux plus hautes autorités du pays. Cette plateforme contient les revendications suivantes :

  • Que le parquet puisse situer l’opinion nationale et les organisations syndicales scolaires sur l’état d’avancement des investigations sur le dossier NEBIE ;
  • Que tous les coupables soient recherchés et remis à la justice pour une sanction à la hauteur de leur forfait ;
  • L’élévation du camarade NEBIE au rang de héros national et son entrée au panthéon des martyrs ;
  • Le baptême du lycée provincial de BOUSSE au nom du camarade NEBIE ;
  • L’instauration de la journée nationale Flavien NEBIE qui sera célébrée chaque 6 décembre en hommage au camarade.

La satisfaction de cette plateforme minimale de revendication permettra à la famille de faire le deuil mais également aux élèves sur toute l’étendue du territoire national de s’assurer que plus jamais un élève ne sera touché ou assassiné pour quelque raison que ce soit.

La CONEEF se réserve le droit d’entreprendre d’autres actions en cas de non satisfaction de la présente plateforme minimale et cela toujours dans le but d’atteindre les mêmes résultats.

Fait à Boussé, le 06 décembre 2018

Pour le Comité Exécutif National ;

Le Vice-Président assurant l’intérim

Clovis OUANGRAOUA

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Article du même genre