Covid-19 au Ghana : Le Président Nana Akufo-Addo annonce le déconfinement partiel

Le président Nana Akufo-Addo a annoncé le déconfinement partiel dans le Grand Accra et les autres grandes villes du pays, épicentres de la pandémie au Ghana. Pourtant le pays enregistre le plus important nombre de contaminations en Afrique de l’Ouest avec 1.042 cas confirmés.

La suite après cette publicité

Le chef de l’Etat ghanéen, Nana Akufo-Addo en levant le confinement partiel dans le Grand Accra et les autres grandes villes du pays ce lundi 20 avril 2020, venait ainsi de céder aux pressions exercées par les populations frappées par la précarité.

Dans un discours à la Nation télévisé ce dimanche 19 avril 2020, Nana Akufo-Addo a déclaré que pour contenir le nombre de contaminations estimé à 1.042 cas, son  gouvernement a adopté des mesures strictes.

Il s’agit notamment de la surveillance des épicentres dans la capitale et procéder à leur fermeture en cas de soudaine explosion de la maladie dans ces communautés.

Faisant le bilan des trois semaines de confinement, le Président Nana Akuffo-Addo a assuré que cela a permis à son gouvernement de contenir la propagation du virus, d’intensifier le traçage des personnes précédemment en contact avec les personnes infectées, de tester ces derniers et de mettre en quarantaine celles dont les tests  s’étaient avérés positifs.

Les établissements d’enseignement et les églises restent fermés tandis que les rassemblements sociaux et les conférences publiques demeurent suspendus.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : APA

 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page