Manifestations scolaires : L’UNAPES-B appelle au sens des responsabilités

L’Union nationale des associations des parents d’élèves du post-primaire, du primaire et du secondaire du Burkina (UNAPES-B) réagit dans cette tribune au décès d’une élève à Kongoussi et aux manifestations scolaires. 

C’est avec une grande consternation que l’Union nationale des associations des parents d’élèves du post-primaire, du primaire et du secondaire du Burkina (UNAPES-B) a appris le décès de Cécile Kinda, élève en classe de troisième au collège Sainte Bernadette de Kongoussi. 

La suite après cette publicité

Décès survenu hier 29 avril 2021 au cours des manifestations organisées par les associations d’élèves pour protester contre les réformes entreprises par le ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN).

En cette circonstance douloureuse, l’UNAPES-B présente ses sincères condoléances à sa famille, à son établissement ainsi qu’à toute la communauté éducative.

L’UNAPES-B demande qu’une enquête soit rapidement ouverte pour faire la lumière sur les  circonstances dans lesquelles le décès est survenu.

L’UNAPES-B déplore les violences qui ont émaillé les différentes manifestations  et appelle tous les acteurs du système éducatif au sens des responsabilités et à la retenue au moment où se profilent les examens et concours de fin d’année.

Pour l’UNAPES-B

Le Président

Hector Ardent Raphaël G Ouédraogo

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page