Cyclisme : Moukaïla Rawendé remporte la première édition du « grand prix du grand Ouaga »

La première édition du «  grand prix du grand Ouaga Francis Ducreux » s’est tenue ce dimanche 16 janvier 2022. Démarrée dans la commune de Komki-Ipala, cette course a concerné les 9 communes alentours de la ville de Ouagadougou mais aussi des 12 arrondissements de la Capitale, formant la communauté du « grand Ouaga », soit sur une distance de 150 km. 

La suite après cette publicité

Après le décompte servant de top départ, le premier coup de pédale de la première édition du «  grand prix du grand Ouaga Francis Ducreux » a été donné dans la commune de Komki-Ipala. Sur une distance de 150 km, des cyclistes issus des différentes fédérations ont sillonné 9 communes aux alentours de Ouagadougou en passant par les 12 arrondissements qui composent la commune.

A l’arrivée à Ouagadougou, Moukaïla Rawendé de l’association sportive de Bessel, a été le plus rapide avec un temps de 4h 10min 17secondes sur une vitesse 37, 300km/h, remportant la somme de 350 000F CFA. « Quand je venais ici, je ne m’attendais pas à gagner la première place mais j’étais au moins sûr d’être parmi les 10 premiers. Je suis vraiment très content, c’est vrai qu’on a pris environ une semaine pour préparer cette course mais à l’arrivée la chance m’a souri. Il faut dire qu’à un moment, j’ai vu l’opportunité et je l’ai saisie », s’est exprimé le champion.

Ont suivi le champion, Harouna Ilboudo  de l’ATCK  et à la troisième place s’est positionné Daouda Ouédraogo  de Racines Club du Kadiogo (RCK). Chez les dames, la course a concerné uniquement la ville de Ouagadougou,  là-bas Lamoussa Zougrana de Toma a été sacrée championne.

Pour le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé, les objectifs de cette compétition sont entres autres la recherche de la cohésion, le renforcement du  rassemblement et de la solidarité en un mot, a-t-il ajouté, favoriser une vie fraternelle entre la population de la communauté,  des communes du « grand Ouaga ».

Moukaïla Rawendé, champion de la première édition

« Cette première édition, nous l’avons dénommée Francis Ducreux à la mémoire de cet illustre disparu qui a fait du cyclisme, au Burkina Faso et en Afrique, un sport phare. Nous sommes très fiers de cette première, en tout cas les fleurs ont tenu leur promesses et nous en sommes très contents  », a lâché le maire.

Armand Roland Pierre Béouindé

Ont été récompensés tous les 10 premiers cyclistes ayant franchi la ligne d’arrivée. Le deuxième et le troisième sont répartis respectivement avec la somme 285 000F FCA et 150 000F FCA. Aussi les différents premiers dans les différents «points chauds» au nombre de 9, ont également reçu des prix spéciaux.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page