Etats-Unis : Le déploiement de la 5G encore retardé

La problématique de la 5G aux Etats-Unis n’en finit pas. Après plusieurs reports, les opérateurs AT&T et Verizon décident une nouvelle fois de retarder l’installation du puissant réseau autour de certains aéroports où les risques d’interférence sont trop « élevés », selon eux.  

La suite après cette publicité

Initialement prévu dès le début du mois de janvier, le lancement de la 5G aux Etats-Unis est encore une fois reporté ce mercredi19 janvier 2022. Les opérateurs de téléphonie mobile AT&T et Verizon vont finalement retarder temporairement le déploiement de la 5G autour de « certains aéroports » afin d’éviter le potentiel chaos craint par les acteurs du transport aérien, sans toutefois éliminer complètement le risque de perturbations dans le ciel américain.

L’autorité américaine de l’aviation, la FAA, s’inquiète de possibles interférences entre les fréquences utilisées par la 5G et celles utilisées par des instruments de bord essentiels à l’atterrissage des avions dans certaines conditions météorologiques, et a exigé des ajustements.

La FAA a pour l’instant validé l’utilisation de certains modèles radioaltimètres et donné son aval pour 48 des 88 aéroports américains les plus directement affectés par les risques d’interférences.

Les patrons de dix sociétés de transport aérien avaient appelé lundi 17 janvier 2022 les autorités à intervenir « immédiatement » afin d’empêcher « une importante perturbation » du trafic.

Dans ce contexte, AT&T et Verizon, qui ont déjà repoussé à plusieurs reprises le déploiement de cette technologie depuis décembre 2021, ont accepté de différer encore temporairement l’activation de tours de téléphonie mobile autour de certaines pistes d’aéroports, tout en maintenant le lancement de la 5G dans le reste du pays.

Source : AFP

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page