Le Mali remet en cause l’accord de défense et de coopération militaire avec la France

Mali – Le Premier ministre de la transition a récemment indiqué que les clauses de l’accord de défense et de coopération militaire avec la France signé en 2014 seront révisées.

La suite après cette publicité

Bamako a officiellement saisi, fin décembre 2021, les autorités françaises pour renégocier les accords de défense liant ces deux pays. Cet accord avait été signé au début de l’opération Barkhane et renouvelé en 2021 pour cinq ans. Selon RFI, ce genre d’accord de défense entre un pays et une nation étrangère porte essentiellement sur des accords juridiques et vise à garantir la protection des soldats français tout en facilitant les opérations militaires et la liberté de mouvement.

C’est justement cette liberté de mouvement que Bamako remet en cause. Dernièrement, la violation de l’espace malien par un avion de transport logistique de l’opération Barkhane a réchauffé les ardeurs des autorités maliennes à ce sujet.

Si cette renégociation aboutit, la France serait fortement handicapée sur le territoire malien, reconnait-t-on à Paris. Du côté de l’Élysée, l’on cherche à gagner du temps et rassurer à que les autorités maliennes n’ont pas demandé la résiliation des accords, mais des amendements. Les négociations sont en cours.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page