Des Burkinabè solidaires des déplacés de Kaya, Kongoussi, Ouahigouya et Pazani

20 sacs de riz, des pâtes alimentaires, des savons, des milliers d’habits pour hommes, femmes, enfants et nourrissons, … Des Burkinabè ont encore manifesté leur solidarité envers leurs compatriotes contraints de fuir les attaques terroristes dans les régions du Sahel, du Nord et de l’Est du Burkina Faso.

La suite après cette publicité

Entre novembre et décembre 2021, près de 100 000 nouvelles personnes ont été obligées de fuir leurs villages suite aux attaques et menaces terroristes.

A Kaya dans la région du Centre-Nord, certaines personnes ont été accueillies et logées au stade régional dans des conditions les moins commodes en cette période de fraicheur. Sensible à ces conditions de ces Burkinabè, Dr Arouna Louré, médecin anesthésiste et d’autres jeunes cadres, ont lancé une initiative citoyenne de collecte d’habits.

Du 17 au 26 décembre 2021, ils ont pu collecter près d’un millier d’habits pour nourrissons, enfants, femmes et hommes mais aussi des vivres composés de riz, de spaghetti et de savons.

La remise du don a eu lieu, le mercredi 5 janvier 2022 à Kaya en présence du secrétaire général de la mairie, Hamidou Ouédraogo et du représentant de CODESUR, Harouna Ouédraogo. Cet élan de solidarité a été fort salué par les autorités.

« Nous sommes véritablement dans le besoin car chaque jour de nouvelles personnes arrivent dans la ville de Kaya. Certains viennent avec pratiquement rien, ni habits, ni argent, ni matériel », a témoigné Harouna Ouédraogo.

Les bénéficiaires ont exprimé leur soulagement face à ce don qui viendra un tant soit peu couvrir le besoin en couverture et habits. A noter qu’une partie des habits a été convoyée à Kongoussi, Ouahigouya et Pazani.

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page