Mauritanie : Démission du Premier ministre Mohamed Ould Bilal

La Mauritanie est sans gouvernement depuis ce mardi 29 Mars 2022. Le Premier ministre sortant Mohamed Ould Bilal a présenté sa démission et celle de toute son équipe au Président Mohamed Ould Ghazouani. Selon certains observateurs, cette démission est en partie consécutive aux critiques acerbes du président de la République. 

La suite après cette publicité

« Je remercie le président de la République pour la confiance qu’il m’a accordée », a simplement indiqué Mohamed Ould Bilal, le désormais ex-premier ministre mauritanien pour annoncer sa démission et celle de tout son gouvernement à l’Agence de presse mauritanienne ce mardi 29 Mars 2022 à 20 heures, heure locale.

A en croire la presse locale, ces derniers temps, une difficile cohabitation subsisterait entre  le chef de l’État et son ex-Premier ministre alors que dernièrement l’actualité dans ce pays a été marquée par les disparitions de ressortissants mauritaniens au Mali et les tensions sur le Sahara occidental.

La semaine passée, le président Mohamed Ould Ghazouani, a, à nouveau, sévèrement critiqué le travail du gouvernement en l’appelant « à s’attacher à accomplir son devoir… La plupart des ministères souffrent d’un manque de mécanismes visant à résoudre les problèmes des citoyens, c’est inacceptable.» Le chef de l’État voulait ainsi rappeler aux ministres le manque d’implication véritable dans les missions pour lesquelles ils ont été nommés.

Il a été rappelé par un observateur politique que le manque de résultats dans la lutte contre la corruption, présentée comme le chantier numéro un de l’ex-Premier ministre, le blocage du dialogue politique et la flambée des prix à quelques jours du début du ramadan auraient précipité la fin de la mission de Mohamed Ould Bilal. .

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page