Direction générale des Douanes : Adama Nana installé dans ses fonctions

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Seglaro Abel SOME, a officiellement installé dans ses fonctions de Directeur général des douanes, Adama NANA, nommé en conseil des ministres le 18 mars 2022.

La suite après cette publicité

L’inspecteur divisionnaire des douanes, Adama NANA remplace Elie KALKOUMDO à la tête de la Direction générale des douanes (DGD). Inspecteur technique principal des douanes jusqu’à sa nomination, le nouveau Directeur général a témoigné toute sa reconnaissance aux plus hautes autorités du pays, en particulier au ministre SOME qui a placé sa confiance en lui. Il a dit mesurer l’ampleur de sa mission et prend l’engagement d’honorer cette confiance par chaque acte qu’il posera.

En prenant les rênes de la DGD, Adama NANA promet relever les nombreux défis, notamment la mobilisation des recettes prévisionnelles de l’année 2022 chiffrées à 772 milliards 400 millions FCFA.

Pour atteindre cet objectif, le nouveau DG compte travailler en synergie avec toutes les parties prenantes de la chaine douanière à savoir les importateurs, les exportateurs, les investisseurs et surtout l’ensemble du personnel de l’administration des Douanes. Il en appelle à l’engagement de ces derniers et les invite à avoir comme boussole, l’intérêt général.

Dans son discours de prise de fonction, le nouveau Directeur général a rendu un hommage à son prédécesseur pour ses qualités humaines et managériales. Après deux années passées à la tête de la DGD, Elie KALKOUMDO, a réussi à relever le défi de l’excellence qui a permis à la douane d’obtenir des résultats de qualité.

Sous son leadership, il y a eu entre autres l’adoption du plan stratégique 2022-2026 de la DGD, l’adhésion au programme « Anticorruption » et promotion de l’intégrité des douanes de l’Organisation mondiale des douanes et l’informatisation de nombreuses procédures notamment le laissez-passer touristique, le certificat de mise en circulation et la version 2 de SYLVIE (Système de Liaison Virtuelle pour les Operations d’Importation et d’Exportation).

Toutes ces actions de modernisation de la douane lui ont permis de mobiliser en 2021 au profit du budget de l’Etat, la somme de 696,06 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 99,12%.

Source : 𝐃𝐂𝐏𝐌/𝐌𝐄𝐅𝐏

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page