Birmanie : Des caméras de reconnaissance faciale installées dans plusieurs villes

En Birmanie, les militaires au pouvoir viennent d’officialiser l’installation de nouveaux systèmes de surveillance dans plusieurs villes du pays. Il s’agit de caméras de reconnaissance faciale. Des technologies de fabrication chinoise, dont l’objectif est de « maintenir la sécurité » et de « préserver la paix civile ».  

La suite après cette publicité

Depuis le coup d’État de février 2021, les autorités locales ont lancé de nouveaux projets de surveillance par caméra pour au moins cinq villes, dont Mawlamyine, la quatrième ville du pays. Ce nouveau projet s’ajoute aux programmes de surveillance déjà instaurés dans cinq autres villes du pays. Les caméras de reconnaissance faciale sont présentées comme des mesures de prévention de la criminalité.

La junte prévoit d’installer des systèmes de surveillance par caméra dans les villes de chacun des sept États et des sept régions du pays, selon une source anonyme, repris par le média Le Siècle Digital ce mardi 12 juillet 2022, qui a été informée des projets du gouvernement à deux reprises par des personnes différentes.

Les appels d’offres lancés à cette occasion ont été remportés par des entreprises locales, notamment Fisca Security & Communication et Naung Yoe Technologies Co. Une mesure qui inquiète plusieurs observateurs qui craignent que la reconnaissance faciale puisse permettre aux militaires de mieux réprimer les activistes et les groupes de résistance dans l’objectif d’une surveillance généralisée.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page